Les monnaies digitales ont fait leur bout de chemin : si elles ont encore tout à prouver sur le marché financier, elles commencent à gagner une belle popularité auprès des utilisateurs lambda. Aux Etats-Unis, ce serait près de 18 % des étudiants qui possèdent un wallet en crypto-monnaies.

Des données révélées par Coinbase

tout savoir sur la crypto

Le rôle des plateformes d’échanges dans le développement des crypto-actifs a largement évolué au cours des dernières années. Coinbase, qui s’est fait un nom grâce à la qualité de ses services, s’impose comme une des entités de référence dans le domaine. L’agence a récemment fait part des résultats d’une étude portant sur son secteur d’activité. Enquêtant auprès d’étudiants Américains, la plateforme a voulu connaître la portée des crypto-monnaies auprès des nouvelles générations actives.

Lancé dans une étude basée sur un échantillon de 675 étudiants établis aux Etats-Unis, Coinbase a retenu des résultats étonnants. À ce jour, près de 18% du jeune public détiendrait un portefeuille 2.0, contenant des crypto-actifs. Sur le nombre de sondés répondant favorablement à la possession d’un wallet, 17% auraient de parfaites connaissances de l’environnement. Celui-ci compte aussi bien les chaînes de blocs, que le fonctionnement général des crypto-monnaies.

L’étude, qui a été commandée par la référence en échanges d’actifs, avait pour but d’estimer la portée des crypto-monnaies auprès des nouvelles générations cibles. L’intérêt que les étudiants portent aux altcoins, ainsi que leur perméabilité aux arguments du secteur forment les principaux arcs de l’étude. Le rapport dévoilant ces détails fait aussi état des intérêts que les Américains développent pour les monnaies numériques, et de son système décentralisé. Sur le même échantillonnage, 26% se disent favorables à des cours concernant les devises digitalisées. 9% auraient pris les devants, et auraient déjà assisté à des formations traitant de leurs divers aspects. Il n’est pas étonnant de constater que les élèves suivant un cursus informatique soient les premiers à s’intéresser au domaine. Les étudiants en droit, en médecine, en économie et mathématiques sont tout aussi nombreux à s’ouvrir aux nouveautés proposées par les blockchains.

Une adaptation obligatoire pour les universités

L’étude montre qu’un peu moins de la moitié des meilleurs universités Américaines offrent actuellement des cours sur les altcoins et les chaînes de blocs. Le nombre, estimé à 42% de ces établissements de référence, témoigne des récentes évolutions du secteur. Cette décision n’aurait pas seulement été adoptée parce que les crypto-monnaies sont aujourd’hui plus populaires : elles ont aussi été instaurées pour répondre aux besoins des élèves. En effet, ces derniers seraient de plus en plus nombreux à s’intéresser aux problèmes économiques, ainsi qu’aux alternatives qui permettraient de les résoudre.

Georgetown, Stanford, Cornell… les établissements universitaires doivent adapter leurs capacités d’accueil à la hausse des demandes. Les cours sur les crypto-monnaies attirent des étudiants de tous horizons, et peuvent s’étendre sur plusieurs semestres. Une nouveauté qui marque la progression fulgurante des modèles, mais serait aussi le début « d’une nouvelle ère » où les actifs numériques prennent une place plus importante dans le quotidien des américains.

tout savoir sur la crypto

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here