Le Maroc va bientôt accueillir un parc éolien de 900 mégawatts. Ce plan d’envergure, qui devrait bientôt se concrétiser à Dakhla, fait partie des projets que Brookstone Partners compte mener dans le pays. Le fonds de Private Equity se montre généreux, en mobilisant un capital de 317 millions de dollars.

Un projet de blockchain powering en puissance

tout savoir sur la crypto

Brookstone Partners n’aura pas hésité à retenir le Maroc comme région d’accueil pour son projet de parc éolien. Le fond, issu d’une firme basée à New York, espère réaliser rapidement l’ouvrage, dont la principale utilité sera de produire de grandes quantités d’énergie. L’organisme n’est pas avare en détails, quant à la teneur du projet : le parc éolien devrait offrir assez d’énergie pour une utilisation personnelle, mais également pour faire tourner les chaînes de blocs. Le montant alloué au projet attire l’attention : il s’agit d’un investissement de 317 millions de dollars, que le fond américain espère rapidement rentabiliser. De cette somme, Private Equity compte placer le tiers dans la concrétisation de la première phase. Il semble que la firme sache rester réaliste quant à la capacité initiale de son projet. Une production approchant les 36 MW est ainsi attendue pour 2019, donnant une idée du temps de réalisation que la boite espère atteindre.

La mise en place de ce parc éolien aurait été pensée dans les détails : Brookstone Partners, qui s’est doté d’une filiale accueillant le dispositif, a acquis les droits d’exploitation du terrain. Cette donnée renseigne sur un désir de l’entité américaine d’étendre son activité sur le moyen, ou le long terme. L’exploitation de la zone se concentrera sur la production rapide et efficace d’énergie destinée au mining. En effet, le parc éolien n’est pas seulement imaginé pour dépanner l’entreprise, qui ne dépendra plus des fournisseurs d’énergie locaux. Grâce à la participation de sa filiale Soluna, l’organisme devrait bénéficier de l’expertise sur le terrain d’une entité maîtrisant le domaine de l’énergie renouvelable.

Un énorme investissement sur les années à venir

Entièrement dédiée à l’utilisation informatique, l’énergie générée par cette nouvelle centrale offrira une haute densité adaptée à l’activité du minage. Si les frais engagés pour la première année de production sont conséquents, elle semble minime face aux estimations réalisées sur 5 ans. Brookstone Partners prévoirait ainsi d’injecter entre 1,4 et 3 milliards de dollars sur les 5 prochaines années. Le groupe ne semble pas douter de la rentabilité de son projet. Un investissement titanesque qui devrait rapidement générer des bénéfices, grâce, justement à la situation de Dakhla.

La localité, qui est, en effet, connue pour son potentiel vent inégalé, possède une capacité de production qui répondrait parfaitement aux besoins des crypto-monnaies. Le lancement de ce projet devrait également créer des emplois dans la région. Selon les premiers chiffres, ce seront près de 1200 postes qui devraient bientôt être disponibles sur les 10 ans à venir. Ce site, qui sera un des pionniers en son genre, séduit les investisseurs par la simplicité de son utilisation.

tout savoir sur la crypto

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here