Et si les crypto-monnaies avaient plus de potentiel qu’on ne le pensait ? Les entreprises se bousculent au portillon pour prendre position en leur faveur, et dévoilant de nouvelles perspectives à leurs suiveurs. Aujourd’hui, Andreessen Horowitz a décidé de confirmer sa position en lançant un fonds dédié au secteur de la cryptomonnaie. La nouvelle est d’autant plus marquante que les chiffres annoncés sont considérables.

300 millions de dollars

tout savoir sur la crypto

Le marché de la crypto-monnaie est en émoi après qu’Andreessen Horowitz ait annoncé la mise à disposition d’un fonds capital-risque spécialement réservé au secteur. Si ces dispositions ont permis de connaître l’avis de l’organisme sur l’avenir des crypto-monnaies, elles offrent surtout une opportunité sans précédent au marché des actifs numériques. Il faut dire que les sommes mises en jeu sont conséquentes. En effet, l’entreprise n’a pas hésité à lancer 300 millions de dollars dans cet investissement. Sobrement nommé « a16z Crypto », ce fonds d’investissement sera uniquement utilisable dans le domaine auquel il est alloué.

Mené par l’ancienne procureure du ministère de la Justice aux USA, le projet a de fortes chances de conscientiser un public encore sceptique face aux véritables performances des crypto-monnaies. Les entreprises spécialisées dans les blockchains peuvent ainsi espérer que la démarche booste le nombre d’utilisateurs de devises en ligne. Le fait qu’Andreessen Horowitz soit un des fonds de capitaux les plus puissants au niveau international est un atout de taille pour le secteur de la crypto-monnaie. La réputation du groupe, tout comme son aura auprès des investisseurs les plus sérieux, a largement de quoi convaincre. Les 300 millions de dollars investis devraient ainsi être utilisé sur le marché au cours des 3 prochaines années. A16z crypto prendra une identité proche de celle d’une unité juridique, confirmant le désir de l’entreprise d’explorer un peu plus le domaine des actifs numériques.

Une unité indépendante

Bien qu’A16z soit donc affiliée à la structure principale, elle ne sera pas dépendante d’Andreessen Horowitz. La boite mère souhaite offrir à ce nouveau fond une complète autonomie. Le fonds destiné aux crypto-devises sera donc distinct des autres entités de capitaux. L’entreprise chercherait à s’expandre dans le secteur des devises numériques, et aurait opté pour une stratégie à long terme. Les partenaires ayant participé à la levée de fonds ne seront donc pas les seules entités auprès desquelles l’entreprise s’engage. Pour le géant des finances, l’incursion dans le monde des crypto-monnaies devrait mener à un projet étendu sur un minimum de 10 ans, ce qui nécessite un support opérationnel accessible à toutes les entreprises ciblées.

Et pour être certain de réussir dans un domaine en pleine maturation, le groupe s’est associé à des équipes d’exploitation expérimentées. L’entreprise tient à garder son image d’acteur responsable, et n’a pas fait les choses à moitié pour assurer la gouvernance de cette nouvelle entité. Ce n’est d’ailleurs pas la première fois que l’établissement de fonds capitaux-risques s’intéresse au domaine des devises cryptées. En 2013, il avait déjà investi sur plusieurs plateformes de référence.

tout savoir sur la crypto

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here