L’univers des crypto-monnaies considère unanimement le Bitcoin comme un initiateur qui a révolutionné le secteur. Cette devise, qui est aujourd’hui encore LA grande référence dans le domaine, tient une image sulfureuse qui est loin de faire l’unanimité. Pour les internautes, le Bitcoin est à la fois une source de richesse rapide, et une « vaste escroquerie ». L’avis des hommes d’affaires sont tous aussi mitigés : la monnaie a trouvé de nombreux adeptes, mais encore plus de détracteurs qui lui prédisent une fin désastreuse. Le patron du Ripple se joint au débat, en affirmant que sa crypto-monnaie est en passe de détrôner le Bitcoin.

Imaginez un environnement web où le Bitcoin ne serait plus le roi des monnaies alternatives. Si cette vision est encore difficile à visualiser, le PDG de Ripple promet que ce sera bientôt une réalité. Pour lui, le Bitcoin est has-been, et ne règnera donc plus longtemps. Ces propos, Brad Garlinghouse les assume entièrement. Selon lui, le cours du Bitcoin ne sera bientôt plus la référence qui aura une influence sur les valeurs des autres crypto-monnaies. À l’origine de cette affirmation, une analyse du comportement général du Bitcoin au cours des dernières années. L’homme fort du Ripple a affirmé que cette influence ira en s’amenuisant avec le temps. L’annonce n’a pas manqué de faire son effet auprès d’un public toujours hyper réactif lorsqu’il s’agit des crypto-monnaies, car la valeur de l’altcoin numéro 1 a toujours eu un impact plus ou moins important sur celui de ses concurrents.

Ce phénomène, qui se confirme chaque année, ne serait pas le fruit du hasard. Selon Garlinghouse, il serait simplement dû à une immaturité stagnante du marché. L’approche dominante des spéculations réalisées par le Bitcoin est également mise en cause. L’homme d’affaires a précisé que la corrélation entre son altcoin et le Bitcoin est très élevée. Si les technologies utilisées peuvent sembler similaires, elles sont totalement indépendantes. La mise en place d’un marché plus mature, efficacement développé devrait ainsi mettre à jour des activités plus rationnelles. Brad garlinghouse titille-t-il les internautes qui croient encore au potentiel du Bitcoin ?

Une chose est sûre : le partisan du XRP ne mâche pas ses mots, allant jusqu’à comparer la monnaie rivale au Napster. Selon ses termes, « le Bitcoin sera un énorme flop », que sa seule réputation ne parviendra pas à sauver. Si la monnaie a donc apporté un vent de nouveauté dans le monde des finances, elle ne sera pas faite pour durer. Le modèle serait trop volatile, trop sensible, mais également mal perçu par les hommes d’affaires sérieux. L’altcoin préféré des internautes serait voué à l’échec : il ne ferait que jouer sur les spéculations, ne comprenant pas l’importance de s’attaquer à des problèmes plus réels, et plus urgents.

Selon le PDG de Ripple, les crypto-monnaies qui s’engagent à résoudre des problématiques sont celles qui trouveront faveur aux yeux des investisseurs. Un cas qu’il n’hésite pas à comparer à celui d’iTunes et de Spotify, qui sont parvenus à s’imposer auprès du public.

tout savoir sur la crypto

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here