chute bitcoin

Après des hausses sans précédent qui ont mis la toile en ébullition, le Bitcoin a connu une chute qui a provoqué la panique auprès des organismes financiers qui suivent de près son évolution. Depuis janvier 2018, cette chute est de plus en plus importante.

Une phase creuse qui se confirme

Pour le Bitcoin, la chute a commencé au mois de janvier. Si les adeptes du mining ont d’abord pensé à une petite baisse de valeur qui annonçait une hausse encore plus importante, la dévaluation n’a fait que se confirmer. Les premières semaines d’avril n’ont pas arrangé les choses : le seuil psychologique a de nombreuses fois été frôlé, et beaucoup ont quitté le navire, de peur de voir le Bitcoin perdre tout son intérêt.
Il semble alors que la fièvre qui s’est emparée de la monnaie virtuelle soit vite tombée, et qu’elle n’ait pas tenu sur la durée. Il y a quelques jours, il semblait que la barre des 7000 $ ne pouvait plus être atteinte. Les spéculations et les analyses des experts financiers laissaient déjà penser que le Bitcoin partirait à moins de 4300 $, et qu’il ne remontera plus la pente.

Un taux réduit à 40%

Sur le marché des crypto-monnaies, le Bitcoin régnait en maître, en s’appropriant près de 80% des transactions qui étaient réalisées sur la toile. Sa popularité a largement contribué à asseoir cette quasi-monopolisation, laissant une faible marge aux autres monnaies numériques. Aujourd’hui, ce taux est descendu de moitié, et stagne aux environs de 40%.
Ce changement drastique s’explique aussi par sa perte conséquente de valeur. Rappelons qu’en décembre, son cours se rapprochait des 20.000 dollars. Avec une dévaluation de plus de 50%, il semble même étonnant que la crypto-monnaie n’ait perdu que la moitié de son taux de transaction. Les volumes qui circulent actuellement sur la toile ne seraient plus assez pertinents pour les internautes, qui sont de plus en plus nombreux à se tourner vers des crypto-monnaies alternatives.

Une légère hausse constatée

Les échanges sur les plateformes spécialisées ont été clôturés à la date du 8 avril. Cette dernière session a mis en avant une légère hausse du cours du Bitcoin, qui avait gagné 0,19% par rapport aux valeurs précédentes. Une petite avancée qui le fait passer de 6.983 à 7007 dollars. Cette hausse n’améliore cependant pas la dynamique de la monnaie, qui souffre encore d’une réputation mitigée.

Pour les analystes financiers, cette faible hausse doit encore être abordée avec précaution. Tant que le manque de sécurisation au niveau des transactions ne sera pas réglé, il est fort possible que la rechute soit encore une menace. Le risque sur le marché des crypto-monnaies est réel, car plus d’un organisme qui avait initialement donné leur aval pour accepter les règlements d’achats par Bitcoin émettent aujourd’hui une réserve.

Malgré une valeur plus importante, le contexte dans lequel le Bitcoin évolue garde ainsi une tendance négative qui pourrait très vite renforcer les règles appliquées sur le marché de la monnaie digitale.

tout savoir sur la crypto

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here