Il y a 8 ans, le public découvrait The Social Network, un film dans lequel on en apprenait plus sur la création de Facebook. Ce film nous dévoilait également l’existence des jumeaux Winklevoss, qui auraient alors participé au développement du réseau social, mais qui auraient par la suite été trahis par Mark Zuckerberg. Aujourd’hui, les deux frères sont devenus des figures incontournables dans le secteur des crypto-monnaies.

Un conflit à l’origine de leur fortune

Le film nous faisait découvrir ces deux personnalités, auxquelles Zuckerberg aurait spolié l’idée du réseau social tel que nous le connaissons maintenant. Convaincus de s’être faits évincer, les deux frères traînent le propriétaire de Facebook en justice, et finissent par obtenir 65 millions de dollars. Ces actifs sont divisés en cash et en actions : les Winklevoss se retrouvent dédommagés du tort subi, et sont à l’affût de nouvelles opportunités d’investissement. Ce n’est cependant pas dans les entreprises traditionnelles, ni dans les organismes ayant déjà fait leurs preuves que les jumeaux trouveront leur bonheur.

C’est en vacances à Ibiza qu’ils sont abordés par un inconnu, qui leur parle alors du Bitcoin, un actif numérique qui semble présenter de belles promesses. À ce stade, le crypto-monnaie doit encore faire ses preuves, et son avenir est incertain. L’époque semble pourtant favorable au développement de cette monnaie alternative, qui gagne vite en popularité. Malgré un public qui commence peu à peu à s’intéresser à son épanouissement, le Bitcoin est une crypto-monnaie qui demeure très volatile. La stabilité de son évolution interroge, et les internautes sont quelque peu réticents à s’y fier totalement.

Le pari est ainsi risqué, mais les frères Winklevoss se laissent tenter par l’aventure. La valeur de l’investissement initial laisse deviner leur intérêt pour le Bitcoin : ce ne sont pas moins de 11 millions de dollars qui sont mis en jeu. Le montant équivaut à 1% de la cryptodevise circulant sur la toile. Le Bitcoin ne coûte alors pas grand-chose : son unité ne vaut qu’une dizaine de dollars, et sa réputation n’est pas au beau fixe. La monnaie digitale traîne en effet une notoriété assez sulfureuse qui ne plaît pas à tout le monde. Si le premier organisme dans lequel les frères WInklevoss investissent finit par faire faillite, ils croient assez en la cryptomonnaie pour développer leur propre plateforme.

L’audace finit par payer au moment où le cours du Bitcoin monte en flèche. Les frères Winklevoss deviennent alors les premières milliardaires en Bitcoin. Leur capital, qui se sera largement développé, les a mis à la tête d’une fortune colossale. La revanche est belle, et semble faire un pied de nez à la trahison de Zuckerberg. Si les deux Américains ont, comme tout mineur, dû récemment faire face à une forte baisse de la valeur du Bitcoin, leurs avoirs restent aujourd’hui encore assez conséquents pour qu’ils demeurent parmi les personnes les plus riches en crypto-monnaies. Le pari est réussi, et la success story ne semble pas vouloir s’arrêter.

tout savoir sur la crypto

1 COMMENTAIRE

  1. Je n’avais jamais entendu parler de cette histoire. Mais quoi qu’on dise, on ne peut pas reprocher à Mark Zuckerberg de s’être inspiré des frères Winklevoss quand on voit ce qu’il a fait de leur idée de départ. Surtout que ce n’est pas la première fois qu’une telle chose se produise. Il faut tout de même saluer le génie des jumeaux Winklevoss. Et je me dis aussi que ce n’est pas un hasard si ces derniers se tournent vers les cryptomonnaies. Ils sont certainement convaincus du potentiel de cette technologie. Moi également, je pense que les cryptos ont énormément de potentiel. J’ai même décidé d’investir dans ces actifs numériques. A cet effet, je dispose d’un compte de trading que j’ai créé sur Fxcryptosmanagement.com. Tout investisseur devrait se lancer dans ce marché car ici, le taux de rentabilité est vraiment impressionnant.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here