Une fois de plus, le Bitcoin se voit boudé par les principales plateformes web. Après avoir lancé une guerre contre les applications ne respectant ses termes d’utilisation, Google Play Store rejette aussi celles dont l’utilité est reliée au minage de crypto-monnaies. Les programmes qui effectuent un mining via des smartphones sont désormais prohibés, mettant un terme à une affluence de plus en plus accrue des applications du genre.

Une action à effet ciblé

tout savoir sur la crypto

Se pourrait-il que Google soit réellement en train de craindre les répercussions d’un mining intensif sur les smartphones ? Alors que de plus en plus de programmes mobiles se voyaient déjà lancer des bots permettant un minage intensif, le Play Store coupe court à leurs projets. La filiale de Mountain View a opté pour un nettoyage intensif, en commençant par mettre à jour les termes de la vitrine en ligne. Les applications visant à miner sont les premières à être attaquées : Google a, en effet, choisi de bannir les applications qui pourraient générer une activité de mining sur les smartphones. Les termes revus par la société montrent une volonté de protéger les utilisateurs. Si le minage sur l’appareil est proscrit, celui usant du cloud reste une option accessible au public.

Google n’aura pas tardé à s’exprimer sur cette nouvelle position : ses représentants confirment ainsi que tout programme de mining n’étaient plus autorisés, et que seuls ceux fonctionnant à distance n’étaient pas concernés par ces nouvelles mesures. Le processus d’extraction doit donc passer par des ressources virtuelles pour être validées par la plateforme. La référence des catalogues d’applications bénéficie d’une approche qui n’est pas sans rappeler les actions de Google sur les extensions Chrome. Il y a quelques mois, le moteur de recherche supprimait en effet les plugins usant de la puissance des ordinateurs pour générer des monnaies numériques. La mise à jour de ces conditions d’utilisation ne serait d’ailleurs que la suite logique des suppressions précédemment citées.

Vers une protection effective des consommateurs

Google ne cache pas son ambition d’offrir une protection plus effective à ses utilisateurs. Après une invasion d’applications uniquement destinées au mining plus ou moins légal, la plateforme tente de rattraper le coup. Le géant exprime ainsi son envie de protéger les smartphones, afin que ces derniers ne soient pas victimes d’une utilisation abusive. Compte tenu des ressources nécessaires pour générer un fragment de crypto-monnaie, il n’est aujourd’hui pas étonnant de constater que les actifs numériques induisent une usure précoce des terminaux mobiles.

Pour la firme, le but n’est pas seulement de surveiller les activités grâce à un rig qui informe des particularités d’un programme. Selon Google, ces nouveaux termes ont aussi pour avantage de réduire, voire supprimer toute activité de programmes suspicieux, usant des ressources disponibles sans en avertir leurs utilisateurs. En plus d’impacter sur la durée de vie de la batterie, les programmes illégaux sont aussi connus pour engendrer des dommages matériels importants. Le grand ménage ne fait que commencer, et devrait permettre l’élimination de plusieurs logiciels frauduleux.

tout savoir sur la crypto

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here