Utiliser le bitcoin comme argument massue pour faire bondir les cours de Bourse… Le phénomène s’est répandu ces derniers mois sur les places boursières, à la faveur de l’ascension du cours de la monnaie virtuelle.

tout savoir sur la crypto

Ainsi, les « valeurs bitcoin » se sont envolées avec les cours de la crypto-monnaie, mais connaissent depuis un mois les mêmes turbulences, alors que le bitcoin a perdu près de 50% de sa valeur depuis ses plus hauts de décembre…

Mardi, la Security and Exchange Commission (SEC), le gendarme de la Bourse américaine, a lancé une mise en garde à ces entreprises, en exigeant qu’elles informent davantage les investisseurs sur leurs projets liés au bitcoin ou à d’autres crypto-monnaies.

De l’Ice Tea à la Blockchain, il n’y a qu’un pas ?

La plupart des entreprises concernées sont des start-ups technologiques dont le développement est lié à la « blockchain », la technologie qui sous-tend les transactions sur les crypto-monnaies. Dans d’autres cas, il s’agit de sociétés classiques qui ont fait des annonces marketing en rapport avec le bitcoin. C’est notamment le cas d’Eastman Kodak, dont le titre a flambé en janvier après l’annonce du lancement du KODAKCoin, une monnaie virtuelle destinée aux transactions entre photographes…

De son côté, l’obscure société biotech Bioptix s’est rebaptisée Riot Blockchain et a effectué l’an dernier un brutal virage stratégique vers la blockchain. Autre exemple, celui de Long Blockchain : il s’agit d’un producteur de boissons (Long Island Ice Tea Corp), qui a changé de nom et annoncé en décembre son intention d’investir en priorité dans la blockchain. L’annonce avait fait tripler le cours de Bourse entre le 10 et le 17 décembre…

La SEC surveillera de près les levées de fonds en bitcoins

Jay Clayton, le patron de la SEC, a prévenu lors d’une conférence de presse que l’institution « suit de près les informations fournies par les sociétés qui changent leur business model et leur nom pour profiter de la tendance autour de la blockchain ».

La SEC demande aux sociétés de mieux informer leurs actionnaires sur la nature et de la réalité économique de leurs projets liés aux crypto-monnaies, afin de protéger les investisseurs, a-t-il expliqué.

Jay Clayton a par ailleurs affirmé que les autorités boursières seront « particulièrement attentives » aux conditions de réalisation des ICO (les levées de fonds en crypto-monnaies), qui parfois « peuvent ne pas respecter la loi ».

tout savoir sur la crypto

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here