Le cours de l’emblématique crypto-monnaie continue de faire des montagnes russes. Après avoir flambé en fin d’année 2017, le prix de la monnaie électronique s’est effondré de près de 50% depuis son sommet historique avant de se reprendre.

tout savoir sur la crypto

Le bitcoin, un investissement «où il n’y a rien à perdre»? Si on en doutait encore, les conseils de Nabilla, la star de la télé-réalité, qui s’était récemment improvisée conseiller financier, étaient plus que douteux. Le prix du bitcoin, la devise virtuelle qui avait flambé fin 2017, est en effet retombé brutalement ces derniers jours, repassant brièvement sous la barre symbolique des 10.000 dollars avant de se reprendre.

Mercredi, vers 15H30 GMT, le cours de la crypto-monnaie est tombé à 9185 dollars, son niveau le plus faible depuis le 30 novembre selon des chiffres compilés par le fournisseur de données financières Bloomberg. Cela représente une chute de plus de 50% depuis son sommet historique atteint le 18 décembre, quand il avait grimpé jusqu’à 19.511 dollars.

La devise virtuelle a toutefois repris de la vigueur en cours de journée mercredi et s’affichait vers 22h30 GMT en hausse de 6% à 11.376 dollars.

Les autres grandes crypto-monnaies, comme l’ethereum, le ripple et le bitcoin cash, ont aussi été affectées par la baisse avant elles aussi d’inverser la tendance, selon la plate-forme d’échange coinmarketcap.com.

Le bitcoin, système de paiement de pair-à-pair, est présent sur des plates-formes d’échange spécifiques et non sur des marchés régulés. Il n’a pas de cours légal et n’est pas régi par une banque centrale ou un gouvernement, mais par une vaste communauté d’internautes. Son point fort pour ses partisans est qu’il ne peut ainsi pas être soumis à la tentation de la «planche à billets», mais ces critiques soulignent son opacité et extrême volatilité, dénonçant la création d’une bulle spéculative.

Une baisse provoquée par un durcissement des autorités à l’égard des crypto-monnaies

«Les investisseurs spéculatifs quittent le navire», a ainsi avancé Craig Erlam, analyste chez Oanda. «Cela ne veut pas dire que le bitcoin va s’effondrer, mais les signaux d’alertes de ces dernières semaines se sont confirmés», a poursuivi l’analyste, pour qui il faut désormais voir combien de temps les crypto-monnaies vont mettre à reprendre vraiment pied.

Selon des analystes, la dégringolade du bitcoin s’explique notamment par les indications d’un durcissement des autorités à l’égard des crypto-monnaies, notamment en Corée du Sud et en Chine. «La plupart des gens achètent du bitcoin, non parce qu’ils croient en son avenir en tant que monnaie mondiale», comme le prédisent certains de ses partisans, «mais parce qu’ils misent sur une hausse de sa valeur», ont pour leur part relevé des spécialistes de Global Economics dans une note. «Il a en conséquence toutes les caractéristiques d’une bulle spéculative classique» qui pourrait éclater à tout moment à cause «de restrictions plus sévères de la part des régulateurs ou d’une tentative massive de piratage informatique», ont-ils estimé tout en relevant que le prix du bitcoin restait pour l’instant dix fois plus élevé que début 2017.

tout savoir sur la crypto

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here