Bitcoin, Ripple, Ethereum et autres crypto-devises ont tenté de se stabiliser lundi, mais ont finalement connu une séance de nette baisse. Le BTC évoluait en soirée à environ 10.500$ (-8,5%) sur Bitfinex, tandis que l’Ethereum cédait 6,2% à 975$ et que le Ripple s’échangeait à 1,20$, abandonnant 12,7%.

Bitcoin en bulle… ou pas ?

Peter Boockvar, le directeur des investissements du gestionnaire d’actifs Bleakley Financial Group, a expliqué en fin de semaine dernière, dans une interview à CNBC, que le Bitcoin affichait les signes d’une ‘bulle classique’. Et selon cet éminent spécialiste, l’air commencerait à en sortir… Évidemment, cet expert n’est pas le premier à exprimer un tel avis, et l’évolution récente du BTC lui donnerait plutôt raison, avec une chute assez brutale depuis le pic historique inscrit à 19.891$ mi-décembre sur Bitfinex.

Les hausses paraboliques finissent mal, en général

Le spécialiste relève que la flambée du Bitcoin est devenue ‘parabolique’ ces derniers mois, c’est à dire qu’elle s’est très fortement accélérée, du moins jusqu’à la rechute récente. « Quand quelque chose devient parabolique à ce point, cela se termine généralement à l’endroit où la parabole avait débuté », analyse Boockvar.

Retour au point de départ ?

Le spécialiste en question ajoute, s’appuyant sur son expérience, qu’à cette présumée ‘bulle’ du Bitcoin devrait succéder un retour en arrière assez important. « Je ne serais pas surpris si, durant l’année prochaine, il retombait à 1.000$ ou 3.000$ ». Un prix de 1.000$ sur le Bitcoin représenterait, par rapport aux niveaux actuels, une chute de 91%. Un retour dans la zone des 3.000$ traduirait une baisse de 74% !

Krach en vue ?

Ce vétéran de Wall Street anticipe donc un possible krach du Bitcoin dans les mois à venir. Il ne semble pas certain de l’ampleur de la correction, mais considère bien qu’il s’agit d’une gigantesque bulle. La ‘prophétie’ du gourou peut paraître à première vue catastrophiste, mais ne traduirait finalement qu’un retour du prix du Bitcoin 12 mois en arrière.

La faute de la Fed ?

Boockvar estime également que cette chute coïncidera avec la remontée des taux au niveau mondial… Le stratège s’en est d’ailleurs pris aux banques centrales, et en premier lieu à la Fed. D’après lui, ces banques centrales, par leurs politiques monétaires outrageusement accommodantes des dernières années, seraient en quelque sorte responsables de la folie actuelle des cryptomonnaies.

« Si nous n’avions jamais entendu parler d’assouplissements monétaires quantitatifs, les crypto-devises seraient-elles apparues ? », s’interroge Boockvar.

Répercussions sur les marchés boursiers

Enfin, à l’occasion de cette interview sur CNBC, le spécialiste juge que la probable chute des cryptomonnaies devrait impacter les marchés financiers. Boockvar s’attend à ce que l’attitude des investisseurs vis-à-vis du risque change considérablement après le ‘crypto-crack’. Cela devrait occasionner notamment des dommages collatéraux sur le marché boursier.

tout savoir sur la crypto

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here