La chute libre du bitcoin serait arrivée à son terme. Alors qu’il subissait une importante baisse depuis quelques semaines, le bitcoin a fait l’objet d’une augmentation de près de 20% de sa valeur ce Mercredi 7 Février et celle-ci a grimpé à 8.280 dollars aux alentours de 16h.

Comment alors expliquer ce retournement de situation ? Plusieurs spécialistes s’accordent sur une importante influence des auditions de Jay Clayton (boss de la Securities and Exchange Commission) et J. Christopher Giancarlo (président de la Commodity Futures Trading Comission), ces derniers ayant déclaré devant les sénateurs « Ne pas vouloir faire de mal au bitcoin ». Alors qu’il frôlait les 20.000 dollars en décembre, la célèbre cryptomonnaie était en chute libre en dessous de 6.400 dollars en début de semaine suite à la sortie plusieurs informations menaçant sa réputation.

Les deux hommes se sont également montré élogieux concernant le processus de la blockchain, base du fonctionnement du bitcoin. J. Christopher Giancarlo a déclaré « Cela serait irresponsable de ne pas reconnaître la révolution des cryptomonnaies, nous savons que cela va entraîner un changement de paradigme, c’est pourquoi nous avons décidé de ne pas lui faire de mal ». Les « initial coin offering » (ICO), opération permettant la levée de fonds en bitcoin par les start-ups et dont les montant cumulés dépassent le milliard de dollars pour la période de Novembre à janvier ont cependant été au centre du débat et les deux hommes ont déclaré qu’ils allaient se montrer plus stricts envers ce type d’opération.

A l’origine de la dégringolade du bitcoin, la faillite d’une plateforme d’échanges Sud-Coréene indiquant avoir subit un piratage faisait ainsi chuter le bitcoin de 20 000 à 16 000 dollars courant Décembre, chute maintenue jusqu’au début de cette semaine. La croissance du bitcoin avait été impressionnante en 2017 puisqu’il avait débuté à 1000 dollars en Janvier pour atteindre 3000 dollars en Juin 2017.

Dans sa folle croissance, la monnaie virtuelle la plus célèbre du monde a été stoppée netpar un durcissement des autorités à son égard, notamment des gouvernements Chinois et Sud-coréens, provoquant son plongeon à la fin de l’année 2017. Il existe ainsi des rumeurs à propos d’une éventuelle interdiction complète du minage de bitcoins par la Chine puisqu’il s’agit d’une activité informatique émettant de la monnaie numérique. Ces rumeurs ont des impacts énormes sur les marchés puisque comme le rappelle les analystes, la Chine est le pays ou l’activité de minage de bitcoins est la plus développée.
L’indication du gouvernement Sud-coréen à propos d’une future interdiction par Séoul des plate-formes d’échange de crypto-monnaies a également été prise très au sérieux bien qu’ils soient revenu sur leurs propos et aient indiqué qu’il s’agissait en fait d’une mesure envisagée par le ministère de la Justice. Comme le soulignait mardi la société d’analyse Capital economics, la Corée du Sud « abrite certaines des plus grosses plate-formes d’échange de bitcoins ».

tout savoir sur la crypto

1 COMMENTAIRE

  1. Eh oui, on peut dire que la chute libre de la crypto monnaie bitcoin a atteint sa fin. La preuve, aujourd’hui, le cours du bitcoin est au-dessus des 9 000 dollars. Propriétaire d’un portefeuille crypto sur Cryptocurrency-global.com, ceci est une excellente nouvelle pour nous. Quoique, on espère que d’ici les prochains mois, le cours de cette devise numérique franchira la barre des 15 000 dollars voire plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here