Si les crypto-monnaies ont récemment gagné une popularité qui les place parmi les actifs que les internautes commencent à envisager avec plus de sérénité, elles n’ont pas les caractéristiques nécessaires pour remplacer l’or en tant que valeur refuge sûre. Une particularité confirmée par les analystes, et donnant de nouveaux éclaircissements sur la perception des actifs numériques.

Une adoption impactant le prix de l’or

tout savoir sur la crypto

Kristoffer Inton est formel : les crypto-monnaies n’ont pas la capacité de remplacer les valeurs actives sûres telles que l’or. Les monnaies numériques comme le Bitcoin ne sont actuellement pas une menace pour ces classes d’actifs. Elles devraient garder les mêmes spécificités dans un avenir proche, ce qui lui permettrait de garder un statut bien distinct des valeurs réellement tangibles que nous connaissons à l’heure actuelle. Ce n’est donc pas demain la veille que le Bitcoin, et ses équivalents parviendront à supplanter les valeurs refuges classiques. Un statut confirmé par les recherches menées par Inton, equity analyst chez Morningstar.

Le spécialiste, établi auprès de la société de gestion d’actifs, affirme que les monnaies numériques n’ont pas les critères nécessaires pour empiéter sur le statut de l’or. Dans l’éventualité où elles parviendraient à faire de l’ombre au métal précieux, cela ne sera pourtant pas sans conséquences sur la santé de ce dernier.

En effet, Morningstar confirme que si les crypto-monnaies étaient adoptées au même titre que l’or à l’heure actuelle, cela entraînerait une baisse de prix sans précédent de la valeur de l’or. Selon l’analyste, ce retrait de l’or aurait un effet dévastateur sur les valeurs actuelles. En effet, 40% d’entre elles rapportent aujourd’hui à l’investissement. Si changement il y a, cela pourrait produire une tendance que l’analyste compare à « un choc sismique ». Un scénario qui reste du domaine de la théorie, et qui ne serait pas envisageable, car l’or présente aujourd’hui des caractéristiques que les monnaies numériques sont loin de respecter.

Un cadre qui ne s’accorde pas avec le système des altcoins

L’analyste étaie ses conclusions avec des éléments qui renseignent sur le mode de fonctionnement des valeurs refuges. L’entreprise de gestion d’actifs dévoile ainsi que l’évaluation de la viabilité de chaque catégorie d’actifs s’est basée sur un cadre spécialement créé à cette fin. Parmi les critères passés en revue, l’objectif fonctionnel, la liquidité, l’assurance d’une demande continue sur l’avenir, ainsi que la rareté des offres. La permanence des actifs a également été prise en compte, remplissant les impératifs liés à la sûreté d’une valeur refuge.

C’est en analysant ces différents paramètres qu’Inton a pu déterminer le manque de viabilité des actifs numériques en tant que remplaçant de l’or. Si l’analyste est catégorique, les personnalités qui croient en l’avenir des crypto-monnaies continuent à faire valoir leur parole. En mars, c’est le co-fondateur de Paypal qui laissait entendre que le Bitcoin a toutes les chances de devenir un équivalent de l’or. Plus récemment, le crypto-investisseur Lou Kerner faisait une annonce similaire quant à l’avenir de la première monnaie numérique.

tout savoir sur la crypto

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here