La popularité de la blockchain ne cesse de grimper en flèche. Si les crypto-monnaies passent par une période plus ou moins difficile, l’univers de la blockchain n’en aura pas perdu son aura. Aujourd’hui, le protocole envisage de s’établir sur un marché qui lui est propre. Ce désir d’expansion, tout comme sa renommée auprès des nouveaux mineurs, permet d’estimer rapidement sa valeur d’ici 2022.

Des prévisions impressionnantes

tout savoir sur la crypto

Le guide des dépenses IDC a dévoilé un chiffre qui fait lever plus d’un sourcil : les prévisions qui y sont annoncées pour 2022 font état de plus de 11,7 milliards de dépenses au niveau mondial. Le chiffre annoncé concerne uniquement le domaine de la blockchain, qui devrait continuer sa belle ascension. Selon le guide, les dépenses liées aux technologies des blockchains devraient poursuivre vers une hausse dont le rythme serait stable. La prévision, qui englobe les activités réalisées sur 2017, prend ainsi fin avec l’année 2022. Dans ce rapport, l’organisme se veut optimiste, tout en gardant une bonne part de réalisme : le taux de croissance sur une année se rapprocherait ainsi des 73%, pour une période totale de 5 ans.

Les estimations faites pour l’année en cours laissent également entrevoir le potentiel des blockchains. Jusqu’à présent, les débours prévus pour 2018 devraient tourner autour des 1,5 milliards de dollars. Ce chiffre est un indice équivoque de ce que les blockchains, et accessoirement les crypto-monnaies, ont à offrir. Ces chiffres ne sont pas, en eux-mêmes, des nouveautés : le rapport publié par Gartner il y a quelques mois faisait état de spéculations similaires. Accenture, qui s’était penché sur le sujet, avait précédemment fait le même constat : l’entité a ainsi mis en avant l’actuelle limitation des investissements en blockchains. Une déduction qui semble logique, dans la mesure où le marché est encore instable, et où les budgets n’ont pas connu d’évolution majeure.

Un enthousiasme qui servira la cause

2018 apporte cependant une certaine stabilité au secteur. Alors que les dépenses informatiques commencent doucement à trouver leur équilibre, les analystes qui ont suivi leur mouvement ne prévoient pas d’augmentation particulière au niveau des charges. Il est cependant bon de noter qu’une montée de 10% aura été constatée par rapport à 2017. Sur la même durée, le nombre de projets incluant le concours d’une IA ou d’un VR est bien plus important. Au total, l’année 2018 enregistrerait 3 fois plus d’investissements informatique que l’année précédente.

Pour les entreprises, tout reste encore à faire : si les blockchains sont déjà parvenues à acquérir une certaine réputation grâce aux précédentes sollicitations, tout laisse penser qu’elles sont encore loin d’avoir exploité leur plein potentiel. Une particularité qui intéresse les investisseurs de tous bords, d’autant plus que l’enthousiasme qui accompagne ces protocoles sont loin de baisser. Les internautes ne peuvent cependant que constater que les restrictions imposées par le manque de réglementation continuent à peser, au même titre que les normes imposées par le secteur. Des entraves qui pourraient limiter l’exploitation des blockchains, mais qui restent actuellement assez souples pour laisser une lueur d’espoir aux collaborateurs, toutes branches confondues.

tout savoir sur la crypto

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here