Le Bitcoin a plongé plus profondément encore ce weekend. Les dernières 24h lui ont encore été fatal. Sa valeur a fondu d’environ 20%. Le Bitcoin n’est malheureusement pas la seule crypto-monnaie à être dans le rouge, mais la plupart des plus grandes devises virtuelles sont aussi en train de s’effondrer.

La pire semaine depuis son existence

tout savoir sur la crypto

Il y a un an, à la même période de l’année, le Bitcoin avait atteint son apogée avec 19.666$ américains. Depuis mi-novembre, alors que la plupart des crypto-experts et des investisseurs étaient déjà inquiets et déçus lorsque ce dernier avait passé la barre des 5.500$, aujourd’hui, le bilan est assez lourd, il a perdu 82% de sa valeur depuis décembre 2017, et 75% de sa valeur en 2018. En un week-end, le Bitcoin est tombé sous le seuil des 4000$. Il s’établit péniblement à 3.898$ soit 3 408,05€ à l’heure où l’on parle.

Encore une baisse historique

Les chutes s’enchaînent pour le Bitcoin depuis presque 2 semaines, mais il n’est pas la seule crypto-monnaie victime de ces baisses. D’ailleurs, aucune n’est épargnée réellement ! Le Litecoin vient d’atteindre les 30.65$ l’unité, l’Ethereum tombe aussi à 112.4$, et le Bitcoin cash (qui continue de semer la discorde), est actuellement à 175$. Depuis le 14 novembre, les monnaies virtuelles n’arrivent pas à en trouver le bout. Toutefois, il est encore tôt pour se prononcer, envisager, ou spéculer sur une crise financière proprement dite. Certains traders commencent même à envisager le pire, et à prévoir une baisse jusqu’à 3000$ pour le Bitcoin d’ici la fin de l’année, et 2.500$ d’ici janvier 2019.

Quelle en serait la cause ?

Mis à part le fait que l’État commence à vouloir réglementer ce secteur économique, qui jusqu’à lors est un secteur qu’il ne maitrisait pas du tout, une autre raison pourrait bien aussi être en cause. Pour essayer de donner une explication à tout ceci, il y a un mois, Juniper Research, un cabinet d’étude spécialisé dans l’identification et l’évaluation du marché à forte croissance au sein de l’écosystème numérique, s’est lancé dans une étude sur le marché de la crypto-monnaie. Cela a montré alors que depuis la fin d’année 2017 et jusqu’en septembre 2018, les volumes journaliers de transaction du Bitcoin étaient continuellement en baisse.

La conséquence directe de cette baisse de transaction est que tout le marché de la crypto-monnaie en a été affecté. Et la scission concernant le Bitcoin cash n’a nullement arrangé les choses. Selon alors cette étude, et aussi d’autres spécialistes et observateurs, cette scission serait donc la cause principale toute ces tumultes sur le marché des monnaies virtuelles.

Le Bitcoin s’accroche !

Cependant, le Bitcoin n’a pas dit son dernier mot. Beaucoup croient encore en son fort potentiel. Et même qu’aux États unis, l’Ohio est sur le point de devenir le premier État à accepter cette devise virtuelle pour le règlement des factures et impôts. Selon Wall Street Journal, cette semaine, les sociétés en Ohio vont pouvoir régler leur taxe et impôt en Bitcoin, en toute légalité et directement sur internet.

tout savoir sur la crypto

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here