Face aux nombreux risques auxquels sont exposés les crypto-exchanges, ces derniers doivent s’assurer. On note, par exemple, le récent piratage de Bitmain qui s’est fait dérober 32 millions $, dont 71% appartenaient aux clients, que la société a dû rembourser. La recherche d’une assurance permettant de protéger les intérêts des cryptomonnaies et de leurs propriétaires est pour l’instant compliquée. De plus, les rares offres qui peuvent être souscrites sont également proposées à des coûts trop élevés.

tout savoir sur la crypto

Pour remédier à cette situation, de nombreuses sociétés d’exchange font le choix de s’auto-assurer, grâce à la mise en réserve de fonds d’assurance au sein de leurs propres dépôts. Cette pratique comporte néanmoins des risques et n’est pas formalisée. Pour bénéficier d’une couverture réglementée et plus abordable que les assurances tiers, Coinbase étudie l’idée de créer sa filiale d’assurance captive avec le soutien du géant Aon.

Les avantages d’une assurance dite captive pour Coinbase

L’alternative d’une assurance dite captive à de nombreux avantages. En plus d’être une solution formelle et réglementée, cette option propose aussi des avantages financiers aux crypto-exchanges. Pour cette mise en place, Coinbase va travailler avec Aon, qui lui a déjà fait profiter d’une assurance de 255 millions $ en avril pour ses hot wallets.

Une assurance moins chère pour Coinbase

Le principal avantage du lancement de sa propre assurance pour Coinbase est d’ordre financier. En effet, cette solution lui permettra de bénéficier d’une couverture moins chère par rapport à une souscription auprès des compagnies tierces. En effet, ces dernières proposent souvent des offres inadaptées à l’activité à des coûts élevés à cause de la tendance volatile des valeurs des monnaies virtuelles.

L’assurance qui fait l’objet du projet de Coinbase est dite captive. Cela signifie que cette filiale propose une couverture limitée uniquement à sa maison-mère, la crypto-exchange Coinbase. Les autres sociétés de crypto concurrentes ne peuvent donc pas se faire couvrir par cette assurance. La mise en place d’une telle assurance est devenue essentielle pour l’entreprise depuis la création de son propre service de garde d’actifs cryptomonétaires Coinbase Custody. Cette filiale a actuellement en gestion presque 2 milliards $ de valeurs appartenant à des clients du monde entier.

Coinbase recherche une solution face aux manques d’options en assurances de crypto

Les crypto-exchanges bénéficient d’une sécurité à la pointe de la technologie, mais ne sont néanmoins pas à l’abri d’éventuels actes de piratage. Pour pouvoir rembourser les clients en cas de vol, ces entreprises ont pour habitude de réserver un stock de valeurs crypto dans leurs portefeuilles, comme auto-assurance. Cette solution est adoptée couramment par les entreprises de ce secteur d’activité, à cause des prix trop élevés qu’exigent actuellement les compagnies d’assurance pour les couvrir. Or cela implique un risque de mélange entre les fonds d’assurance, les fonds de fonctionnement, les fonds des utilisateurs et les bénéfices de la société.

De plus, l’auto-assurance implique de supporter les éventuelles pertes par ses propres moyens et a comme limite la valeur des fonds disponibles dans le stock.

Coinbase lance sa propre assurance : plus sûre, plus pratique et plus abordable

De l’autre côté, une assurance captive a pour rôle de séparer physiquement les fonds d’assurance des portefeuilles numériques de la maison-mère. C’est en effet une structure indépendante à part entière qui permet une auto-assurance plus fiable. La création d’une telle filiale a également comme principale avantage pour Coinbase de pouvoir bénéficier d’une couverture supplémentaire plus abordable auprès du marché des assurances.

Pour cela, la filiale d’assurance captive peut faire l’objet d’un audit pour se souscrire elle-même à une couverture tierce. Cela permet ainsi de résorber les coûts, tout en bénéficiant d’une couverture optimale des pertes, sans être limité par les propres fonds de l’entreprise.

Coinbase : les assurances captives ouvrent une nouvelle voie dans l’industrie des cryptomonnaies

De nombreuses crypto-exchanges voient une réelle solution dans la mise en place d’une assurance plus réglementée et plus abordable. Cela peut permettre à ces entreprises d’offrir une couverture plus étendue aux actifs de leurs propres clients.

De meilleures couvertures pour les échanges et la garde de crypto en vue chez Coinbase

Actuellement, la police d’assurance proposée par l’entreprise est limitée. Entre autre, les clients sont uniquement remboursés dans les cas de vol en rapport à une attaque informatique, une fraude ou un vol impliquant un employé. Parmi les risques non couverts, les utilisateurs de la crypto-exchange ne sont pas remboursés dans le cas où des tiers obtiennent l’accès aux portefeuilles numériques via des mots de passe mal sécurisés. Il est donc de la responsabilité des clients de conserver leurs accès en lieu sûr et de bien les choisir pour éviter que d’autres personnes ne puissent prendre le contrôle des comptes.

La solution d’une compagnie d’assurance captive est une idée qui répond à des besoins essentiels des acteurs du secteur des cryptomonnaies. Aon a déclaré avoir déjà contribué à la mise en place d’une assurance captive pour le compte d’une autre société anonyme en début d’année. Pour le client final, cette police d’assurance propose une couverture aussi bien pour les cold wallets utilisés à des fins de stockage hors-ligne, que les hot wallets durant les échanges de crypto.

tout savoir sur la crypto

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here