L’une des raisons pour lesquelles le Bitcoin a été créé par le personnage Satoshi Nakamoto est de donner un moyen de réaliser des transactions sécurisées, anonymes et confidentielles. La visibilité publique de sa blockchain permet néanmoins à des personnes disposant de certaines compétences techniques de pouvoir décrypter les détails des transactions. Les jetons mis en jeu peuvent ainsi être pistés pour identifier les dépenses et les rentrées d’argent, et établir le patrimoine cryptographique des utilisateurs.

tout savoir sur la crypto

En plus, les transactions en BTC gardent aussi une empreinte indélébile de chaque opération. Il est ainsi possible de créer des bases de données personnelles concernant les centres d’intérêts de leurs utilisateurs, les détails de leurs dépenses et de nombreuses autres informations dont on voudrait préserver la confidentialité. C’est pour résoudre ce problème que Gregory Maxwell a proposé le système Coinjoin dès le mois d’août 2013.

Comment fonctionne Coinjoin ?

Le système Coinjoin proposé par Gregory Maxwell se base sur un procédé de mélange des fonds de plusieurs utilisateurs qui réalisent une même transaction. Cette méthode a le mérite de rendre plus complexe l’identification de la liaison entre les adresses et les Bitcoins qu’elles ont émises pour l’achat de biens et de services ou pour d’autres types d’échanges.

Le concept de mixage des transactions du Coinjoin

Lors de toutes les transactions Bitcoin, on utilise une adresse qui est automatiquement créée par les portefeuilles électroniques. Ces dernières garantissent que ces pseudonymes ne permettent de faire un quelconque lien avec l’identité réelle de leurs propriétaires. Néanmoins, toutes les transactions sont enregistrées de façon permanente sur le blockchain public et peuvent ainsi être consultées par tous les utilisateurs du réseau.

Parmi les détails consultables, une transaction conserve son montant, l’adresse de l’expéditeur et le solde du portefeuille de ce dernier, ainsi que l’adresse du destinataire. Pour réduire la facilité de lecture de ces données sur le blockchain, le système Coinjoin proposé par Gregory Maxwell propose d’exploiter la possibilité d’utiliser plusieurs adresses de portefeuilles dans une unique transaction. En effet, cette dernière peut disposer de plusieurs entrées et d’un nombre différent de sorties également. Ainsi, Coinjoin permet à divers wallets de mutualiser des fonds pour réaliser une transaction commune.

Lorsque les Bitcoins de tous les participants sont réunis dans un unique transfert, il devient difficile de retracer les portefeuilles d’origine de chacun d’eux. Dans la même optique, on ne peut pas non plus savoir quels tokens ont été reçus par les destinataires. En effet, les transactions qui sont réalisées avec Coinjoin peuvent impliquer plusieurs bénéficiaires qui proposent la vente de services et de produits différents. Le système permet donc de rompre le lien entre l’expéditeur et le destinataire. Par ailleurs, le système permet aussi de réduire les frais des transactions, lesquels sont divisés entre les wallets expéditeurs.

Les limites de Coinjoin

L’utilisation de Coinjoin est théoriquement possible pour toutes les transactions. Il est par contre essentiel que les participants engagent des fonds de même valeur, c’est-à-dire le même nombre de Bitcoins, dans le transfert commun. La difficulté réside dans la recherche des personnes qui vont effectuer le même montant de dépense à un moment donné.

A noter cependant que, plus le nombre de participants à un transfert Coinjoin est important, plus le niveau de la confidentialité est élevé. La deuxième limite à ce système réside également dans la taille d’office des transactions en BTC.

Par ailleurs, chaque adresse utilisée lors de la transaction commune reste publique. Le montant échangé peut donc être consulté.

L’intérêt d’utiliser Coinjoin pour les utilisateurs du Bitcoin

La seule confidentialité permise par le blockchain du Bitcoin est basée sur l’utilisation d’une adresse privée. Il est néanmoins conseillé d’éviter d’utiliser plusieurs fois ce pseudonyme, car cela faciliterait le pistage par des amis curieux ou des voleurs.

Coinjoin protège la vie privée des utilisateurs Bitcoin

Avec l’utilisation de la même adresse pour tous les paiements en BTC, il devient plus facile de dresser un profil de son utilisateur. La confidentialité peut être compromise par de nombreux mécanismes du web, comme les spiders et les nœuds de surveillance des adresses IP. Lorsque l’anonymat d’un token Bitcoin est rompu, la recouvrer nécessite d’énormes moyens financiers en plus d’être techniquement difficile. Il est notamment possible d’en retrouver une partie en adoptant des chaînes d’adresse BIP 32.

A noter que la confidentialité entre surtout dans le cadre de la protection de la vie privée, sans que cela n’implique obligatoirement une participation à des activités illégales. C’est le même principe qui est mis en œuvre lors des transactions bancaires, puisque les transferts, les dépenses et la provision ne sont connues que par le bénéficiaire du compte. Personne ne peut connaître l’historique de votre compte bancaire sans votre consentement. En utilisant le système Coinjoin lors des transactions, on augmente l’opacité de leur confidentialité.

Coinjoin sécurise le réseau et préserve la fongibilité des tokens Bitcoin

Lorsque le secret d’une transaction est rompu, toutes les prochaines adresses avec qui vous allez négocier vont également perdre en confidentialité. Ainsi, utiliser le système Coinjoin permet de protéger la vie privée de l’ensemble des utilisateurs du réseau.

De plus, les données collectées peuvent être utilisées pour corrompre les Bitcoins concernés, si des personnes créent des listes et utilisent ces dernières pour marquer les tokens impliqués dans certaines transactions. Par exemple, si une adresse a reçu des BTC qui sont connus pour avoir été précédemment utilisés dans le financement d’une campagne politique, ces BTC pourraient ne pas être acceptés par des personnes appartenant à d’autres partis. De telles situations peuvent réduire la fongibilité des pièces BTC et réduire le nombre des transactions sur le réseau jusqu’à la perte de notoriété de la cryptomonnaie. Une baisse d’utilisation des Bitcoins se reflètera dans une baisse de sa valeur.

tout savoir sur la crypto

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here