Outil indispensable à tous les traders de cryptomonnaies, CoinMarketCap est une plateforme qui propose de donner toutes les informations et données relatives à toutes les cryptomonnaies. On peut ainsi y retrouver les monnaies virtuelles les plus célèbres, comme le Bitcoin, l’Ethereum, le Dash, le Ripple et le Litecoin, mais également celles qui sont bien moins connues.

tout savoir sur la crypto

Le site permet entre autre de consulter l’historique des cours de chaque actif, le nombre de jetons en circulation, les capitalisations boursières et les volumes d’échange, afin de disposer des facteurs de décision nécessaires aux investissements. De nombreux traders, mais également des sites d’échanges de cryptomonnaies utilisent les données de cette plateforme.

Cette dernière a fait néanmoins l’objet de nombreuses critiques à cause de la fiabilité et l’exactitude des informations qu’elle publie. Face à cela, elle annonce qu’à partir du 02 septembre 2019, le classement sera amélioré par une nouvelle méthode.

Des analyses plus efficaces sur CoinMarketCap

CoinMarketCap a pour rôle de donner aux traders et autres amateurs de cryptomonnaies des données essentielles aux investissements. Les données mises à disposition sur le site permettent de limiter les risques liés à la spéculation et de prévoir le plus précisément possible les évolutions du marché des monnaies virtuelles. Le changement de méthode de classement adopté par la plateforme permettra au classement de refléter plus justement l’évolution des cryptomonnaies.

CoinMarketCap : des classements par faux volumes depuis plusieurs années

Depuis son lancement, CoinMarketCap a toujours opté pour une méthode de classement par volume. Cette dernière lui a souvent valu des critiques à cause de son opacité et du décalage de ses statistiques par rapport à la réalité des transactions. La plateforme a décidé d’apporter un correctif à sa méthode de classement, en se basant sur des outils de mesures plus précises et plus fiables.

En effet, elle a souvent été accusée d’utiliser des faux volumes dans l’établissement de ses classements et annonce la prise en compte du wash trading dorénavant. Cette pratique frauduleuse désigne les opérations réalisées par certains traders au niveau d’un actif pour faire croire que celui-ci est recherché. Pour cela, ils achètent et vendent en même temps des jetons, influençant ainsi les volumes d’échanges. Ces faux volumes affectent grandement la fiabilité de l’ancienne méthode de classement de CoinMarketCap.

C’est d’ailleurs pour cela que Bitwise a effectué des études approfondies concernant les données publiées par la plateforme d’analyse. Ces enquêtes ont ainsi dévoilées que 95% des volumes d’échange concernant le Bitcoin sont faux. En effet, il existe de nombreux moyens et facteurs qui permettent à des traders malintentionnés de manipuler ces données. Or, la plateforme prend en compte les volumes de ces faux échanges pour la mise en place de ces classements. Dans le cas du Bitcoin, cela donne une impression erronée de la taille du marché, mais aussi de la nature des transactions. Selon Bitwise, le marché du Bitcoin est plus réduit et plus régulé.

Plus de facteurs de classement des cryptomonnaies sur CoinMarketCap

Selon les études menées par Bitwise, les faux volumes d’échanges pris en compte par CoinMarketCap lors de l’établissement de ses classements ne sont pas non plus économiques. La nature des marchés en est donc complètement erronée et se reflète par des transactions désordonnées dans le cas des investissements en Bitcoins.

En effet, pour mieux refléter le marché réel, il est important de prendre en compte de nombreux autres éléments de classement. Parmi les critiques qui avaient visé la plateforme, nombreux sont ceux qui accusent le manque d’importance accordée à la liquidité. Or, celle-ci influe grandement quand il s’agit de classer les plateformes d’échanges et les cryptomonnaies.

De plus, CoinMarketCap utilise le cours du Bitcoin en dollar, pour déterminer les cours en dollars des autres coins et altcoins. Cela affecte ainsi l’ensemble des valeurs d’échanges de ces derniers.

La nouvelle méthode de classement adoptée par CoinMarketCap

Afin de pouvoir réaliser un classement des cryptomonnaies réellement conforme aux marchés, CoinMarketCap prend maintenant en compte de nombreux facteurs, comme la liquidité des cryptomonnaies et des plateformes d’échanges. Cela lui permettra de garantir la fiabilité de ses données, en protégeant ces dernières des mauvaises pratiques qui peuvent influencer les marchés.

Des critères de classement plus précis et plus fiables

Ainsi, dans le nouveau système de classement, seules les cryptomonnaies qui répondent à une dizaine de critères pourront faire partie du Top 200. Cela implique entre autre de bénéficier d’une liquidité et d’un marché conséquent au niveau d’au moins trois plateformes de trading. Ces 200 monnaies virtuelles doivent également disposer d’une capitalisation boursière. En sont néanmoins exclues, celles qui ont une capitalisation boursière, mais dont le volume d’échange en 24h ne dépasse pas un certain seuil.

Les crypto-actifs classés sous le Top 200 sont ceux qui bénéficient d’une capitalisation boursière. CoinMarketCap va ensuite intégrer dans son classement les cryptomonnaies qui n’en ont pas. Y sont ainsi catégorisées, celles dont les capitalisations boursières sont inconnues. D’autres critères de classement basés sur la liquidité seront également en vigueur à partir du 12 novembre et permettront aux traders de bénéficier d’un classement encore plus précis. La plateforme vise à proposer des données en temps réel à ses utilisateurs et ces nouvelles mesures pourront impacter sur la liquidité des marchés.

tout savoir sur la crypto

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here