blockchain

Si vous avez entendu parler de Bitcoin, alors vous avez forcément entendu parler de blockchain. Ils sont tous deux liés de manière intrinsèque. Tout comme il ne saurait y avoir d’adresse de messagerie électronique sans internet, il n’y aurait pas eu de blockchain sans Bitcoin. Dans cet article nous nous proposons de vous éclairer sur le sujet.

Blockchain :Définition et signification

Traduite en français, Blockchain signifie chaîne de blocs. Elle est apparue pour la première fois en 2008 avec la crypto-monnaie bitcoin. On doit son existence à un inconnu nommé Satoshi Nakamoto. Aucune crypto-monnaie ne saurait fonctionner sans elle. Il s’agit d’une technologie de stockage et de transmission d’informations, qui a cet avantage d’être hautement sécurisée et transparente.

En effet, tous les utilisateurs d’une chaîne de blocs peuvent avoir accès à l’historique de tous les échanges ayant eu lieu. Elle s’assimile ainsi à une sorte de grand livre comptable, mais qu’il est impossible de falsifier. De plus, contrairement à une banque où un tiers intervient dans la transaction, ici il n’y aucun intermédiaire. La base de données publique est partagée par les seuls utilisateurs.

Blockchain : Fonctionnement d’une chaîne de blocs

Pour mieux comprendre ce qu’est la blockchain il faut cerner son fonctionnement. Au préalable, il est important de savoir qu’elle ne marche que s’il y a plusieurs personnes. Le minimum est de trois. Chacune d’elle doit avoir un dossier vierge. Il peut être ajouté des pages à ce dernier, celles-ci formant le registre sur lequel seront notées les différentes transactions.

Les transactions effectuées par les membres du groupe qui conservent leur anonymat sont regroupés par blocs. Chaque bloc sera par la suite validé par les mineurs grâce à un matériel informatique performant qui se chargera d’effectuer les calculs mathématiques. Après validation, le bloc est ajouté à la chaîne de blocs, et la transaction devient alors publique. Ce processus prend plus ou moins de temps selon la monnaie programmable.

Blockchain : Les nouvelles applications

La puissance de la blockchain n’est plus à démontrer. Si pendant longtemps cet outil utilisé par le Bitcoin était principalement réservé aux transactions monétaires, ses applications tendent à se diversifier. Son principal atout qui est de permettre de créer des transactions sans l’intervention d’une tierce personne étend le champ des possibilités. Les risques de fraude sont en effet grandement limités. La confiance est en conséquence meilleure.

Les premières intéressées par cette technologie sont les banques. Elle pourra leur permettre de gagner en temps dans la validation des transactions. Les secteurs de la santé, de l’assurance, de l’industrie pharmaceutique, de l’énergie, de l’industrie musicale ou encore de l’immobilier sont d’autres champs d’exploitation. Des programmes autonomes pourront ainsi être créés dans une multitude de secteurs.

Un seul article ne peut suffire à véritablement comprendre la blockchain. Si vous souhaitez en savoir davantage sur le sujet, le «White paper» de Satoshi Nakamoto est à lire. Tout y est expliqué en détail.

tout savoir sur la crypto

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here