Les dernières semaines auront été difficiles pour le secteur des crypto-monnaies : lancées dans une spirale dégressive, elles ont enregistré des pertes générales conséquentes. Si ces dévalorisations marquent cependant une continuité logique avec les mouvements perçus tout au long de l’année, elles ont insufflé des vagues d’appréhension de plus en plus importantes. Aujourd’hui, certains analystes se veulent pourtant optimistes quant à l’avenir des actifs numériques.

Une valeur de 80 trilliards de dollars dans 15 ans

tout savoir sur la crypto

Les chiffres annoncés donnent le vertige : le secteur des devises numériques pourrait peser 80 trilliards de dollars d’ici 15 ans. C’est ce qu’affirme Tim Draper, qui est aujourd’hui un des plus grands adeptes de crypto-monnaies. Ce grand défenseur des actifs numériques se sera d’abord intéressé aux tendances du secteur, avant de prendre la parole. C’est lors d’une conférence, qui a eu lieu à Singapour, que l’économiste a dévoilé ses estimations.

Selon lui, le marché n’en est encore qu’à ses prémices. Plus encore : il aurait assez de potentiel pour dépasser toutes les spéculations actuelles. Ses évaluations lui ont permis de prédire que le secteur pèserait plus ou moins 80 trilliards de dollars d’ici 2033. Ces mots n’auront pas tardé à faire leur effet : les mineurs reprennent peu à peu confiance en cet écosystème, qu’ils ont été nombreux à vouloir abandonner.

En comparaison, les entreprises membres du S&P500 pourraient largement être dépassés. En effet, cet ensemble des entreprises les plus puissantes des Etats-Unis enregistre une capitalisation de 24 milliards de dollars. Le dollar américain, pour sa part, garde une valeur proche des 1,67 trilliards de dollars. Ce dernier chiffre, qui concerne les dollars en circulation, donne une vague idée de ce que le domaine de actifs numériques a encore à offrir. Pour l’économiste, il n’est pas difficile de trouver un modèle sur lequel calquer le développement des crypto-monnaies. Le développement de ce système serait semblable à celui d’internet, qui a connu un coup d’arrêt avant de décoller.

Le grand public reste à atteindre

Si le secteur est parvenu à convertir une partie des internautes, il reste encore beaucoup à faire. Aujourd’hui, le grand public reste encore à séduire : le mouvement démarre lentement, mais a toutes les chances de s’accroître dans les années à venir. Au cours de cette conférence, Tim Draper se sera également exprimé sur les récents passages chaotiques du secteur. L’analyste affirme que les nombreuses chutes sont, en grande partie, dues aux intervenants qui n’ont pas accepté l’adoption des crypto-monnaies en tant qu’actifs à part entière.

Ces intervenants, qui se contentent de participer aux spéculations sans s’investir de façon concrète, façonnent un écosystème où les actifs numériques n’ont pas le statut de produit financier. Tim Draper est formel : l’industrie évoluera uniquement lorsque le grand public l’adoptera massivement. Certains secteurs d’activité sont particulièrement mentionnés comme participant à la lenteur du développement du marché. Malgré une vulgarisation qui se fait attendre, les crypto-monnaies offriraient donc de belles promesses sur le long terme.

tout savoir sur la crypto

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here