Une nouvelle enquête montre que le groupe d’entreprises travaillant dans les crypto-monnaies et les technologies associées dans la Crypto Valley suisse s’est élargi, en dépit du début de ce que l’on a surnommé « la crypto hiver ». La vallée couvre désormais un plus grand territoire de la confédération alpine, et s’est étendue au Liechtenstein voisin.

4 licornes présentes dans la vallée de la crypto

tout savoir sur la crypto

La chute des prix des actifs numériques au cours des derniers mois a touché de grandes entreprises de cryptographie, et de chaînes de blocs ayant des bureaux en Suisse et au Liechtenstein. Selon un rapport publié par la société d’investissement Crypto Valley Venture Capital (CVVC), PwC, et le cabinet de conseil en informatique suisse Inacta, les valorisations ont chuté de 44 à 20 milliards de dollars au quatrième trimestre 2018.

Cependant, le nombre d’entreprises opérant dans l’espace cryptographique, et ayant une présence établie dans la région a augmenté d’environ 20%, passant de 629 à 750. Cela signifie que plus de 120 nouvelles entités cryptographiques se sont enregistrées au T4 2018. Ce total comprend certains des noms les plus reconnaissables au monde dans l’industrie, dont quatre sont des startups licornes valant des milliards de dollars.

Les auteurs de l’étude ont estimé que les 50 plus grandes entreprises avaient une valeur moyenne de 400 millions de dollars chacune. Lorsque les cinq plus importants sont retirés de l’équation, le chiffre moyen est toujours de 365 millions de dollars, ce qui indique une faible concentration. Les recherches montrent qu’il existe quatre entités évaluées à plus d’un milliard de dollars: Bitmain, Cardano, Dfinity et Ethereum. Dans le même temps, la valeur moyenne de 750 sociétés a été estimée à 27 millions de dollars.

3 300 personnes employées dans le cluster Crypto

Les 50 plus grandes entreprises emploient environ 480 personnes dans leurs bureaux en Suisse et au Liechtenstein, tandis que l’ensemble du secteur emploie plus de 3 300 personnes. Ces chiffres, ainsi que d’autres dans le rapport, indiquent que la situation actuelle est celle d’un «statu quo» pour de nombreuses entités, malgré la chute de la valeur marchande de la plupart des crypto-monnaies.

Les chercheurs ont également constaté que la Crypto Valley se développe géographiquement. Si plus de la moitié des entreprises (51%) sont basées à Zoug, les autres cantons suisses hébergent maintenant les autres. Selon les données compilées, 42 de ces entreprises sont enregistrées à Genève et 39 au Tessin. Le Liechtenstein est un autre point chaud avec 38 entreprises du secteur. CVVC maintient une carte en ligne qui indique où se trouvent les startups cryptographiques. Une comparaison avec les chiffres du troisième trimestre de 2018 montre que 15 entreprises ont rejoint le top 50 au cours des trois derniers mois de l’année précédente. Ce sont 4 Artechnologies, Boscoin, Hdac, Icon, Mt. Pelerin, Odem, Quant Network, Saga, Santiment, Sygnum, Token Pay Suisse, Nexo, WPP Energy, Utopiamusic et Zulu Republic. Dix autres startups sont candidates pour le faire à l’avenir.

La Suisse et le Liechtenstein, ainsi que Malte, Gibraltar, l’Estonie et l’île de Man, font partie d’un groupe de juridictions européennes qui s’efforce de créer un environnement commercial favorable à la cryptographie. L’expansion de la Crypto Valley suisse a été facilitée par le système politique décentralisé du pays et ses fortes traditions en matière de protection des données financières. Le mois dernier, le gouvernement bernois a adopté une stratégie globale pour le développement du secteur de la cryptographie.

tout savoir sur la crypto

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here