Alors que de nombreux pays ont déjà commencé ou songent à développer leurs devises numériques basées sur la technologie blockchain, les USA n’ont pas encore étudié la question. Cependant, ce retard semble être sur le point d’être éludée par certains membres du congrès américain.

tout savoir sur la crypto

En effet, ces derniers viennent de mettre le sujet au devant de l’assemblée. Ils ont notamment interpellé la FED pour inciter cette dernière à s’activer à ce niveau, afin d’éviter que le pays n’y soit pas surpassé. Dans ce cadre, les intéressés ont demandé une étude officielle des répercussions liées au développement et au lancement d’une devise numérique dérivée du dollar aux dirigeants de la réserve fédérale américaine.

Les USA pourraient prochainement lancer un crypto-dollar

Le fait est que les USA sont déjà à la traîne concernant le développement d’une cryptomonnaie nationale. En effet, alors que la Chine est sur le point de lancer la version numérique du Yuan, quelques législateurs américains ont clairement avouées leurs inquiétudes et leurs frustrations.

D’ailleurs, plusieurs autres pays, dont la France et le Royaume-Uni, se sont récemment prononcés en faveur de la création d’une devise numérique européenne, pour couper l’herbe sous les pieds du Libra de Facebook, mais également en vue de détrôner le dollar de son rang de monnaie de réserve mondiale.

Les législateurs américains craignent une adoption généralisée des cryptomonnaies au dépend du dollar

C’est à travers une lettre récemment adressée à la FED le 30 septembre que deux membres du congrès américain, Bill Foster du parti démocrate de l’Illinois et French Hill du parti Républicain de l’Arkansas, ont partagé leurs inquiétudes auprès du comité dirigé par Jerome Powell. Ces législateurs US ont notamment expliqué qu’une adoption massive des cryptomonnaies pourrait compromettre la suprématie actuelle du dollar au niveau monétaire.

En effet, ce statut découle actuellement du fait que c’est la devise américaine qui est la plus largement utilisée pour les transactions et le commerce international. Or, les nombreux avantages proposés par les monnaies numériques, dont leur facilité d’utilisation et leur délai de transfert plus rapide par rapport aux devises bancaires, favoriseraient l’adoption de ces dernières.

Les membres du congrès américain s’inquiètent face à l’essor des monnaies numériques

C’est pour protéger leurs monnaies souveraines que de nombreux pays ont décidé de se pencher sur la question d’émettre leurs devises numériques. Dans la lettre qu’ils ont adressée à la FED, les deux législateurs précisent que, selon une enquête menée à l’échelle internationale par la BRI (Banque des Règlements Internationaux), ce ne sont pas moins de 40 Etats qui prévoient actuellement de déployer leurs propres crypto-devises.

Par ailleurs, en dehors de ces dernières années, les cryptomonnaies privées, à l’instar du Libra de Facebook, sont également représentées par les deux membres du congrès US comme de sérieuses menaces pour le dollar. Ils dénoncent ainsi le fait que les USA délaissent à des entreprises privées une responsabilité qui devrait être premièrement à la charge de l’Etat.

Ils précisent également que le déploiement de telles cryptomonnaies gérées par des acteurs privés risque de fortement déstabiliser le pouvoir de contrôle de l’Etat sur le système financier national. En effet, l’emprise de juridiction américaine sur la Libra serait fortement réduite à cause de sa circulation généralisée dans le monde entier.

La FED sollicitée pour réfléchir sur la question du crypto-dollar

Dans le cadre de leurs recommandations émises au niveau de la FED pour commencer à développer une cryptomonnaie américaine, la lettre rédigée par les deux membres du congrès invitent aussi Jerome Powell et son comité à se pencher sérieusement sur les enjeux liés à cette technologie. A titre d’axes directeurs de réflexion, ils leurs ont ainsi posées un certain nombre de questions dans ladite lettre.

Les législateurs US attirent l’attention de la FED sur la nécessité d’un dollar numérique

Dans la lettre qu’ils ont adressée à la FED, les membres du congrès américain ont souligné la responsabilité des USA à développer une devise numérique à l’instar de nombreux autres pays. Ils affirment également que les Etats-Unis ont tous les atouts pour créer une telle monnaie. Par ailleurs, ils estiment que c’est le rôle de la Réserve Fédérale de mettre en place ce projet.

De plus, au vu des nombreux Etats et entreprises privées qui s’activent dans le domaine, ils jugent que cette tâche pourrait devenir impérative, voire d’urgence nationale. Ils questionnent ainsi la FED sur ses intentions à développer une monnaie numérique et sur l’existence d’une stratégie de redressement dans le cas où certaines cryptomonnaies d’Etat ou privées bénéficient d’une adoption systémique.

Par ailleurs, ils demandent également à la FED des éclaircissements concernant l’existence d’éventuels obstacles juridiques, réglementaires ou d’ordre de sécurité nationale qui interdiraient le développement d’une cryptomonnaie nationale américaine. Il est ainsi probable que cet appel émanant du congrès américain ne suscite l’intérêt de la Réserve Fédérale à suivre l’exemple de nombreux pays et à étudier la possibilité de déployer une version numérique du dollar, pour protéger la suprématie de celui-ci par rapport à l’émergence d’autres crypto-devises, ainsi que pour positionner la première puissance mondiale au niveau de la technologie blockchain.

tout savoir sur la crypto

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here