Il y a 10 ans, un 23 octobre 2008, le bitcoin naissait d’un certain Satoshi Nakamoto, dont la vraie identité reste toujours inconnue. Il s’agit de la première monnaie virtuelle, mais depuis, plus de 2000 autres crypto-monnaie ont vu le jour.

tout savoir sur la crypto

Revenons un peu en arrière pour voir les débuts de cette monnaie décentralisée. La faillite de la banque Lehman Brothers a fortement dénigré la valeur de la monnaie traditionnelle. En effet, le système actuel fait que les banquiers continuent de s’enrichir en imposant au commun des mortels leurs règles monétaires. Ce constat a fait naître en Satoshi Nakamoto l’envie de réaliser un projet qui va rivaliser avec ce système inéquitable.

Le projet de créer le bitcoin a été publié pour la première fois sur internet le 31 octobre 2008. L’ouvrage ne comporte que 8 pages, mais l’auteur a bien souligné l’objectif de son projet : effectuer des paiements en ligne directement d’un tiers à un autre sans passer par une institution financière. C’est alors quelques mois plus tard que le projet prend réellement forme. Le bloc genesis est donc créé, et 50 bitcoins sont générés suite à cette création. Mais la première transaction officielle n’a eu lieu que le 12 janvier. Cette première transaction se fait donc entre le créateur du bitcoin, et un des premiers utilisateurs du bitcoin Hal Finney. Sans le savoir, ils entrent dans l’histoire avec cette fameuse transaction test de 10 bitcoins. Chaque nouveau bloc va être rattaché au bloc genesis avec un morceau qui contient l’historique de transaction. De cette manière, il devient donc infalsifiable. Annoncé ainsi, il s’agit d’un projet très prometteur, alors pourquoi le projet ne semble-t-il pas convaincre tout le monde ?

Le bitcoin continue de faire son chemin, mais son créateur annonce en 2010 qu’il se retire du projet, et disparaît des radars. Une autre histoire illustrant parfaitement les risques de l’utilisation de la crypto-monnaie arrive en 2014. MtGox était une des plus grandes plateformes d’échange de bitcoin à Tokyo. Le Français Mark Karpelès était son dirigeant. Suite à deux semaines de dysfonctionnement, la plateforme déclare avoir été hackée, et perdue près de 345 millions d’euros soit 477 millions de dollars. Cette histoire date du mois de février 2014, cependant, une procédure judiciaire est toujours d’actualité à Tokyo à l’encontre de Mark Karpelès pour détournement de fonds, et manipulation de données.

Ce genre de risque fait que les gens ont encore des réticences à utiliser cette monnaie virtuelle, au risque de tout perdre en une fraction de seconde. Cependant, le bitcoin arrive à l’apogée de son succès en 2017. Il s’échangeait alors contre 19.511$. Un record qui n’a jamais été atteint à nouveau jusqu’à aujourd’hui. Même si le bitcoin peine déjà à atteindre les 6400 ou 6500$ à l’heure où l’on parle, les investisseurs restent optimistes et voient une lueur d’espoir dans un nouveau projet de fond indiciel associé au bitcoin. Mais ce projet reste en suspens pour l’instant pour des risques de fraude et d’arnaque.

tout savoir sur la crypto

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here