Le Bitcoin, qui est censé être une valeur refuge, a été victime d’une chute soudaine de grande ampleur ce 24 septembre. En effet, son cours est descendu sous la barre des 8 000 $, atteignant un minimum de 7 944 $. Ce niveau a été le plus bas qui n’a jamais été atteint depuis le milieu du mois de juin, durant lequel le roi des cryptomonnaies a connu son dernier creux. Cette baisse a été particulièrement marquante, puisque le cours avait baissé de 15% en seulement 1h de temps, avec un plus haut de 9 400 $.

tout savoir sur la crypto

Selon les analystes, cet événement n’a pu être lié à aucun fait d’actualité majeur. Pour l’heure, les causes de cette baisse violente sont surtout imputées à des tendances techniques. Ces dernières donnent ainsi à controverse, avec entre autre des hypothèses qui prévoient d’autres baisses plus prononcées et d’autres interprétations plus optimistes qui espèrent un rebond vers les 10 000 $ dans les prochaines semaines. Malgré ces divergences d’opinion, depuis cette chute, le cours du BTC est remonté et s’est actuellement stabilisé vers les 8 500 $.

Des scénarios techniques qui imposent la prudence

Les détenteurs de Bitcoin continuent de s’interroger concernant la stratégie à adopter, face à la baisse brutale que le cours du BTC a subie hier soir. En effet, dans le cas où une progression soutenue est prévue, le mieux serait d’acheter plus de jetons tant que le cours est bas. Cependant, si la valeur du BTC est amenée à subir d’autres chutes, les traders devraient profiter de ce rebond temporaire pour vendre et éviter ainsi encore plus de perte. En effet, la baisse de 15% qui est survenue hier a déjà coûté la somme vertigineuse de 30 milliards de dollars aux investisseurs.

Le Bitcoin pourrait initier une série de tendance baissière

L’historique du cours du Bitcoin permet de constater une évolution à long terme au-dessus des 9 000 $ depuis le mois de juillet. Cela reflète une phase de consolidation qui était en milieu de course, et qui devait servir de base à une progression au-dessus des 9 500 $.

D’après certains analystes, la cassure brutale qui est survenue hier serait surtout due à une correction accélérée basée sur les précédentes tendances. Ces dernières seraient adossées aux trois points de rupture enregistrés respectivement au 18 juin, 17 juillet et 28 juillet, où le cours du BTC avaient démontré des rebonds vers le seuil psychologique des 9 000 $. Ainsi, le fait que la baisse brutale d’hier ait constitué une cassure sous le seuil des 8 000 $ pourrait être perçu comme étant le signe du début d’une tendance baissière.

Bien que le cours soit actuellement remonté vers les 8 500 $, le seuil des 9 000 $ constitue maintenant une forte résistance à de prochaines progressions. Par ailleurs, même si le BTC arrivait à rebondir au-dessus de ce seuil de résistance, cela ne pourrait plus constituer un support de prévision solide pour une progression à long terme. Pour que les inquiétudes liées à une tendance baissière soient réellement balayées, il faudra ainsi que le cours du BTC propose un retour au-dessus ds 10 000 $.

Jusqu’où pourrait baisser le cours du Bitcoin ?

Lors de la chute sous 9 000 $, des ventes massives sont survenues et ont accéléré la régression. Ayant franchi le seuil des 8 000 $ à la baisse, le Bitcoin pourrait s’engager dans une tendance baissière prolongée. En effet, les prochains supports de résistance sont maintenant à 7 500 $ et 7 000 $ à court terme.

Cependant, selon plusieurs analystes, dont Peter Schiff, le BTC pourrait même plonger sous la barre des 4 000 $ à plus long terme. Ces conclusions sont entre autre étayées par le fait que le Bitcoin était engagé dans sa phase de consolidation depuis juillet au sein d’un triangle descendant, soit une figure technique utilisée pour identifier une tendance baissière prononcée et à long terme.

Ce cas de figure permet ainsi de supposer que le sommet du triangle est maintenant établi autour des 8 000 $. Par ailleurs, Josh Rager, un analyste très plébiscité par la communauté cryptonnaute anticipe également une autre chute du BTC dans les prochains jours vers 6 500 $ et 6 000 $.

Des analyses plus optimistes concernant le cours du Bitcoin

Durant les premières semaines de septembre, le Bitcoin évoluait autour des 10 900 $, mais a connu une chute brutale de 200 $ en moins de 20 minutes. Le cours est ensuite remonté vers 10 700 $. Cet évènement était attribué à la hausse prononcée du cours du pétrole à la même période. Pour le cas qui est survenu hier soir, les traders ont constaté une baisse de 30% du hashrate du Bitcoin, soit la puissance totale des machines qui sont utilisées pour le minage du BTC. Cela correspondrait à un arrêt temporaire des fermes de minage situées en Chine, dans le Sichuan, où les centrales hydroélectriques ont mis fin à la période de distribution de surplus d’électricité gratuite.

De plus, dans cette région sont situées les plus grandes installations de pool, comme ViaBTC, BTC.TOP et SlushPool. A cette explication est également rajouté le fait que l’Intercontinental Exchange, qui est la maison mère de la Bourse de New York, ait lancé ses contrats à terme de BTC pour motiver les investissements en cryptos. Ces contrats paient en Bitcoins, contrairement à ceux de la concurrence, dont ICE, qui paient en espèces. Le lancement de ces nouveaux dérivés du BTC n’a pas bénéficié du succès escompté et pèse ainsi sur les cryptos, comme les altcoins Ethereum et Litecoin.

tout savoir sur la crypto

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here