Le dîner entre le vénérable milliardaire Warren Buffet et Justin Sun, le créateur de Tron, avait créé une certaine effervescence dans le monde des cryptomonnaies et de la finance. Tous attendaient avec impatience la rencontre entre les deux hommes, comme la possibilité de faire profiter d’une meilleure prise de considération des monnaies virtuelles par les acteurs financiers traditionnels.

tout savoir sur la crypto

En effet, Buffet est l’un des grands acteurs mondiaux de l’investissement financier, mais a officiellement déclaré son scepticisme face aux cryptos. Sun a sorti 4,5 millions USD de son portefeuille pour pouvoir participer au dîner caritatif traditionnel organisé par Buffet, et avoir l’occasion de changer la vision de ce dernier.

Prévu le 25 juillet, l’événement a cependant dû être reporté à une date ultérieure, car la fondation Tron a annoncé le 22 juillet que le jeune Sun souffrait de calculs rénaux, une excuse pouvant cacher les véritables raisons. Depuis, la valeur du Tron ne cesse de diminuer.

Sun, accusé de fraudes et de blanchiment d’argent : les cryptomonnaies en baisse, le Tron en premier

En trois jours, le Tron a perdu 14% de sa valeur suite au report du rendez-vous caritatif prévu entre Justin Sun et Warren Buffet. Les utilisateurs de cette cryptomonnaie, mais également d’autres coins, dont le Bitcoin, ont constaté une tendance à la baisse des valeurs de ces derniers. Dans le même temps, des rumeurs concernant les véritables raisons, autres que d’ordre médicales, de l’ajournement de la rencontre dinatoire avaient circulé et peuvent expliquer la chute du Tron.

Sun, le jeune milliardaire et créateur du Tron

La fondation Tron a expliqué l’incapacité de Justin Sun à se rendre au dîner avec Warren Buffet à cause d’une crise de calculs rénaux. Des doutes ont néanmoins planés sur cette déclaration, surtout que de graves rumeurs ont commencé à circuler, avec comme la presse chinoise comme source.

Rappelons que Sun avait également envoyé son invitation à d’autres personnalités influentes du monde de la cryptomonnaie, le PDG de Circle Jermey Allaire, et du trading, comme Yoni Assia PDG d’eToro. Il avait aussi envoyé une invitation à Donald Trump lui-même, à cause de ses déclarations à l’encontre des cryptomonnaies et plus particulièrement du Libra de Facebook.

Agé de 28 ans seulement, Justin Sun est l’un des pionniers des monnaies virtuelles devenu milliardaire. Il avait fait profiter d’une couverture médiatique de grande envergure à sa participation au dîner caritatif qu’il avait payé 4,5 millions de dollar.

Tron : accusé de blanchiment d’argent et d’autres transactions illégales

Contrairement aux raisons médicales évoquées pour justifier de son incapacité à rencontrer Warren Buffet, les journalistes chinois ont publié des informations qui accusent Sun de diverses pratiques illégales, dont notamment de fraudes.

En effet, il aurait été interdit de sortie du territoire chinois à cause d’enquêtes en cours sur ses activités. Entre autre, il est soupçonné de collectes illégales de fonds, de blanchiment d’argent, d’organisation de jeux illégaux et de pornographie.

Rumeurs sur Justin Sun : les utilisateurs de Tron vendent pour éviter la faillite

De nombreux internautes soupçonnent ainsi que la crypto-plateforme Tron n’aient été vraisemblablement utilisée pour dissimuler ces pratiques aux yeux des régulateurs. Les doutes qui planent sur le jeune milliardaire chinois et ses activités illégales ont amené de nombreux détenteurs de Tronix (TRX), le token du Tron, à vendre massivement. Cela a eu un effet immédiat sur le cours de celui-ci, s’engageant dans une chute vertigineuse.

En effet, si les allégations contre son créateur sont fondées, les autorités seraient en mesure de fermer la plateforme. Pour éviter de détenir des coins qui n’auraient plus aucune valeur, les utilisateurs prudents préfèrent ainsi vendre même si c’est en dessous du cours.

Quelles prévisions sur le cours du Tron et des cryptomonnaies ?

Actuellement, Justin Sun serait toujours à l’hôpital, selon les publications qu’il a faites sur son compte Weibo et sur Twitter. Ne donnant pas de détails concernant l’emplacement où il se trouve actuellement, il a cependant démenti toutes les rumeurs d’accusation qui pèsent sur lui. Entre temps, les médias américains ont également relayé les informations publiées par la presse chinoise.

Rappelons néanmoins que quelques semaines auparavant, il avait déjà été obligé de faire un démenti sur sa potentielle implication dans une manipulation frauduleuse de la blockchain par chaîne de Fonzi. Pour défendre le créateur de Tron, la fondation en charge de la gestion de la plateforme a notamment nié faire de la collecte illégale de fonds. Elle déclare également que tous les capitaux appartenant aux investisseurs avaient déjà été remboursés le 20 septembre 2017, suivant les recommandations des ministères chinois.

D’autre part, la fondation Tron a également rajouté que toutes ses activités sont en totale conformité avec les lois et les réglementations en vigueur à Singapour, la localité où est implanté officiellement son siège. Cette dernière déclaration doit certainement viser les accusations en matière de jeu.

Pour l’instant, les chefs d’accusation liés à de la pornographie ne sont pas connus en détail et Sun n’a pas non plus fait de déclaration à ce sujet. Il est nécessaire d’attendre de nouvelles informations plus précises, pour pouvoir prévoir si le cours du Tron va continuer de baisser ou s’il faut réellement garder des Trons dans un portefeuille élecTronique.

Néanmoins, il est certain que cet événement ne joue pas en faveur des cryptomonnaies et de la confiance du public dans leurs utilisations. En effet, les inquiétudes des autorités américaines concernent surtout la favorisation du blanchiment d’argent et le financement du terrorisme par les cryptomonnaies. Or les rumeurs des accusations portées à l’encontre de Sun peuvent principalement confirmer ces craintes.

Dans le cas où ces rumeurs sont fausses, l’évènement confirmera également les déclarations de Trump concernant la forte volatilité des monnaies virtuelles, puisque de simples rumeurs suffisent à les faire dévaluer.

tout savoir sur la crypto

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here