Des sociétés dont les activités sont basées sur le secteur des paiements numériques ont annoncé la mise en place d’un partenariat avec une trentaine d’enseignes de magasins. Regroupant près de 25 000 points de vente dans l’Hexagone, ces dernières vont permettre à leurs clients de payer leurs achats en cryptomonnaies.

tout savoir sur la crypto

Ce mode de paiement sera opérationnel dès le premier trimestre 2020 dans les chaînes de magasins comme Décathlon, Sephora et Maisons du Monde. Cette stratégie de développement répond aux besoins des utilisateurs français des cryptomonnaies, soit près de 6% de la population française.

Le secteur des cryptomonnaies continue son développement en France

En France, la possibilité de payer en cryptomonnaies les achats est annoncée en 2020, grâce à l’application EasyWallet, conçue par Global POS. Une trentaine de grandes enseignes du commerce de détails vont en effet faire leurs premiers pas avec ce nouveau mode de paiement, grâce à des partenaires du secteur des paiements numériques.

Une trentaine de grandes chaînes de magasins adoptent les paiements en crypto-actifs

Au total, ce ne sont pas moins de 25 000 points de vente qui vont permettre à leurs clients de régler leurs achats en envoyant des cryptomonnaies depuis leurs smartphones. Il suffira pour cela qu’ils utilisent l’application gratuite EasyWallet, en l’installant sur leurs téléphones. Ainsi, tous ceux qui disposeront d’une réserve de cryptomonnaies pourront dépenser ces dernières pour s’offrir des produits dans une large gamme de catégories d’articles.

En effet, parmi les enseignes qui vont intégrer ce réseau, il y a entre autre Boulanger, Décathlon, Foot Locker, Conforama, Intersport, Maisons du Monde, Cultura, Sephora et Norauto. Les paiements en crypto transiteront par la solution East2PlayPayment qui a établi un partenariat avec Global POS dans la cadre de ce programme. Ce mode de paiement sera disponible dès le premier trimestre de 2020 et n’impactera pas le fonctionnement des activités commerciales des magasins. En effet, les conversions des cryptomonnaies vers l’Euro seront assurées par les plateformes d’échanges.

Les détenteurs de cryptomonnaies se multiplient en France

La mise en place du mode de paiement en cryptomonnaies répond à une stratégie de démocratisation des monnaies numériques. Bien qu’elle soit déjà adoptée par certains pays, cette étape est le symbole de l’avancée de la France dans l’univers de l’économie 3.0. Elle permettra de favoriser l’adoption de la technologie blockchain par les consommateurs. Cette stratégie s’adosse d’ailleurs sur la promulgation de la loi Pacte, qui permet ainsi à l’écosystème cryptomonétaire de bénéficier d’un cadre règlementaire.

Selon certaines enquêtes réalisées entre 2017 et 2018, le nombre des Français qui détiennent des monnaies numériques est estimé entre 3 à 6% de la population de l’Hexagone. Grégory Hervein, le co-fondateur de l’enseigne Moustache dédiée aux produits et accessoires pour chiens et chats, déclare que l’intégration des cryptos parmi les moyens de paiement est le défi relevé par les commerçants, afin de pouvoir répondre aux besoins de la communauté cryptonnaute française. Selon lui, les enseignes sont également conscientes des implications de cette stratégie, laquelle va grandement favoriser l’adoption des cryptos par un nombre croissant de consommateurs.

Vers la démocratisation des cryptomonnaies en France

Le secteur des cryptomonnaies souffre encore de l’insuffisance du cadre règlementaire qui lui permettra de gagner la confiance d’un plus grand nombre de Français. Par ailleurs, les inquiétudes de l’Elysée et de Bruxelles face au lancement de la Libra de Facebook pèsent également sur le secteur des devises numériques en général. Néanmoins, la réunion du G7 et des ministres des Finances européens semble promettre un avenir meilleur au secteur, sur lequel des projets législatifs sont prévus.

Un pas symbolique vers l’adoption des cryptomonnaies

L’un des principaux obstacles à la démocratisation des cryptomonnaies est la rareté des commerçants qui acceptent les paiements en devises numériques. En effet, les monnaies virtuelles sont actuellement majoritairement restreintes à des stratégies d’investissement. Les utilisateurs sont pour le moment contraints de les convertir en Euro pour pouvoir les dépenser. Selon Global POS, l’adoption de ce moyen de paiement par ces 25 000 points de distribution va permettre de franchir une étape symbolique pour le secteur français des crypto-actifs.

Ayant développé l’application EasyWallet pour la réalisation des transactions entre les commerçants et les consommateurs, cette société partenaire base ses activités sur le paiement digital et la dématérialisation des remboursements des titres prépayés. Pour le moment, ces paiements seront limités uniquement aux détenteurs de Bitcoins, qui pourront être dépensés pour tous les types d’achat dans les magasins concernés.

Le paiement en cryptos est appelé à remplacer progressivement l’usage de la monnaie fiduciaire et des cartes de paiement. Stéphane Djiane, le fondateur et dirigeant de Global POS, déclare néanmoins que le service est appelé à s’étendre rapidement, pour permettre aux consommateurs d’utiliser un plus large choix de cryptomonnaies durant les paiements.

D’ailleurs, la récente décision de l’Etat français à ne pas taxer les échanges entre cryptomonnaies va permettre de développer rapidement l’utilisation des devises numériques. La possibilité de pouvoir payer directement en cryptos dans un large choix de magasins accélèrera certainement l’adoption.

tout savoir sur la crypto

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here