La ferveur autour du Bitcoin est loin d’être tombée. Alors que les analystes financiers sont de plus en plus indécis quant à l’avenir de la cryptomonnaie, son intérêt auprès des internautes n’a rien perdu de sa verve. Il figure aujourd’hui parmi les sujets générant le plus de recherches sur la toile. La curiosité des internautes est centrée sur ces questions les plus posées sur le Bitcoin.

L’envoi de bitcoin est-il gratuit ?

tout savoir sur la crypto

La gratuité des transactions de Bitcoin divise l’opinion, car elle n’est pas totale. Bien que le fonctionnement de la crypto-monnaie propose de transférer des fonds en quelques clics, ces opérations ne sont pas totalement gratuites. Des frais sont prélevés sous la forme de rémunérations pour les mineurs. Ces derniers sont des entités qui permettent l’utilisation de leur parc informatique pour assurer la sécurisation d’un réseau. Sur l’année 2017, ces frais ont connu une instabilité marquée, en passant 0,6 à 55 dollars par transaction. À ce jour, ces commissions sont plus proches de 1 dollar.

Comment justifier les différences de cours entre deux plateformes ?

Les crypto-monnaies comme le Bitcoin ne sont pas soumises aux mêmes règles que les devises en numéraires. Il n’y a donc aucune obligation quant à l’établissement d’un cours différent sur chaque plateforme proposant d’échanger cette monnaie. Les écarts peuvent être conséquents, car les plateformes sont nombreuses à définir des valeurs bien en-dessous de la normale. Les réglementations se basent sur une moyenne interne, qui est établie en fonction des opérations réalisées sur une période donnée. Ceci s’explique aussi par l’absence d’un organisme de référence qui puisse imposer un taux fixe pour toutes les plateformes.

Quand acheter du Bitcoin ?

L’univers de la cryptomonnaie respecte les mêmes lois que l’on peut observer dans le monde des finances, et du trading. Le bon moment pour investir dans le bitcoin est donc celui qui succède aux pics dits « agressifs ». Cette approche permet d’évaluer les tendances correctives qui mènent vers une phase de baisse plus ou moins prononcée. Ce moment vous donne l’occasion de constater le vrai potentiel de la crypto-monnaie, d’investir des sommes minimales, tout en vous assurant de les rentabiliser assez rapidement. Il ne faut cependant pas oublier que rien n’est garanti, et qu’une mauvaise décision, une hésitation peuvent vous faire tout perdre en un claquement de doigts.

Le fisc considère-t-il les opérations en Bitcoin ?

La législation qui régit les plus-values surveille de près les actions sur les crypto-monnaies. Rien n’échappe à leur vigilance, et il est donc impossible de jouer sans déclarer les revenus générés par le bitcoin. Les versements sur les comptes bancaires peuvent faire l’objet d’une investigation qui sera tôt ou tard reprise par les organismes fiscaux. Cette règle prend effet dès que vous touchez votre premier euro en bitcoin. Les démarches considérées comme frauduleuses peuvent être perçues comme des tentatives d’ignorer les lois qui régissent les avoirs financiers. Les pénalisations restent alors les mêmes que celles observées sur des actifs traditionnels.

tout savoir sur la crypto

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here