Depuis fort longtemps, à l’occasion des fêtes de fin d’année, le Fonds des Nations Unies pour l’Enfance, plus connu sous son nom anglo-saxon d’UNICEF, récolte des fonds à l’aide d’une opération de vente de jolies cartes de vœux.

Et si l’idée s’est longtemps révélée très efficace, il faut bien admettre qu’en 2018, plus grand monde n’envoie de telles cartes à ses amis ou ses proches. De fait, pour engranger des dons, il est vital de trouver d’autres leviers à actionner. Alors, pourquoi ne pas faire appel à la générosité des joueurs en ne leur demandant qu’un peu de la puissance de leur machine ? C’est exactement le but de l’opération Game Chaingers, qui demande aux joueurs PC du monde entier de « miner » de l’Ethereum, une monnaie virtuelle dans la veine du Bitcoin, en installant et activant le logiciel Claymore.

Une fois la procédure suivie et le logiciel en route, il n’y a tout simplement plus rien à faire, l’argent virtuel récolté passant directement dans les mains de l’ONG. Quant à cet argent, justement, il servira à aider les enfants syriens. Selon l’UNICEF, 8,3 millions d’entre eux ont actuellement besoin d’aide, ce qui explique l’ampleur de la campagne de récolte de fonds qui se déroule depuis quelques jours et jusqu’à la fin du mois de mars. Intéressante, l’expérience permettra de savoir rapidement si le public visé par l’opération est sensible ou non à cette démarche. Sans être totalement comparable, l’idée rappelle la participation de Sony au projet Folding@home qui permettait aux possesseurs de PlayStation 3 de donner un peu de temps de calcul à la recherche médicale, en partenariat avec l’Université de Stanford.

tout savoir sur la crypto

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here