Li Shuangsheng, 28, at work in the bitcoin farm at the Bitmain China facility, which issues over $300,000 in digital currency a day, in Dalad Banner, Inner Mongolia, China, Aug. 11, 2017. In what is locally called the Dalad Economic Development Zone, the facility is one of the biggest Bitcoin farms in the world. Situated in the grasslands of Inner Mongolia – despite Chinese skepticism over its potential for risk. *** Local Caption *** Mine de bitcoins, devise, monnaie virtuelle, crypto monnaie ASIA CHINA MONGOLIA CURRENCY TECHNOLOGY MINING BITCOIN SERVER FINANCE BUSINESS

C’est lors du WDMS qui est le sommet mondial sur l’exploitation minière des cryptomonnaies que Bitmain prévoit de lancer le WDMM (World Digital Mining Map). Ce service proposera la première plateforme qui mettra en relation les mineurs disposant de matériels à exploiter avec les fermes de minage du monde entier.

tout savoir sur la crypto

Cela permettra aux partis de mieux tirer parti des frais de minage plus économiques, notamment en terme de factures d’électricité, et de profiter de meilleures ressources en énergie renouvelable.

Les participants qui s’inscriront au programme bénéficieront de services de support et d’accompagnement personnalisé de la part de Bitmain, afin de pouvoir accroître les performances de leurs plateformes d’exploitation minière.

Bitmain vise des exploitations minières plus économiques et plus durables

Le WDMS est le plus grand évènement du secteur du minage de cryptomonnaies organisé par Bitmain. La prochaine édition aura lieu à Francfort du 8 au 10 octobre et dévoilera des solutions d’ordre financier quant aux exploitations minières de coins, ainsi que des innovations quant à l’optimisation de ces activités de minage. C’est dans ce cadre que le WDMM sera lancé, afin de proposer la première carte mondiale de recensement des sites d’exploitation minière numérique.

L’optimisation des conditions d’exploitation minière par Bitmain

Alors que la puissance de hachage dont bénéficie le Bitcoin a frôlé les 100 ETH/s le mois dernier, cela reflète la forte augmentation des investissements en termes de matériels de minage, soit près de 600 000 nouveaux équipements mis en service.

Toujours en recherche des sites qui leurs permettent de profiter des meilleures conditions d’exploitation, les propriétaires d’équipements miniers numériques ont besoin de ressources énergétiques économiques pour rentabiliser leurs activités. En effet, les factures d’électricité sont les principales dépenses de ce secteur et peuvent atteindre des sommes colossales lorsque que plusieurs matériels sont en service.

C’est dans le cas du minage du Bitcoin que ces factures sont notamment le plus élevées, car les matériels Asics nécessaires sont les plus énergivores. C’est dans ce cadre que le WDMM permettra aux mineurs de trouver et de collaborer avec les fermes minières, afin d’y faire héberger leurs plateformes. Ils pourront ainsi y bénéficier des ressources énergétiques nécessaires à leurs exploitations, en échange d’une contribution financière.

Selon Matthew Wang, le directeur des fermes minières de Bitmain, les fermes candidates et les mineurs pourront respectivement proposer leurs candidatures et s’inscrire lors du sommet lui-même.

Bitmain adopte une stratégie à court et à long terme

La forte augmentation du nombre des mineurs de Bitcoin a également accru la difficulté du minage. Par ailleurs, les récompenses pour le minage d’un bloc de transactions a également été réduit par deux, soit 6,25 BTC. La rentabilité des exploitations agricoles deviendrait ainsi moindre, si des mesures ne sont pas prises.

En tant que grand fabricant de matériels de minage Asics, Bitmain a donc intérêt à ce que les mineurs continuent d’y bénéficier d’une bonne rentabilité. Grâce à la nouvelle plateforme WDMM, le constructeur chinois permet aux mineurs de réduire leurs dépenses énergétiques. Pour leurs parts, les fermes de minage peuvent compléter leurs capacités en hébergeant des mineurs tiers, tout en percevant certains frais.

De plus, Matthew Wang déclare que la connexion proposée par la plateforme assure la durabilité du secteur de l’exploitation minière grâce à son concept innovant. De plus, ce service est accompagné par un support continu de la part de l’entreprise, à titre de garantie du matériel acquis par les mineurs. A long terme, cette stratégie permettra ainsi d’assurer un meilleur développement du secteur du minage.

Bitmain renforce sa position dans l’industrie de fabrication de matériels miniers

C’est en Chine, aux alentours du Sichuan et du Yunnan, que la plus grande partie des grandes fermes de minage est implantée, en raison des prix bas de l’électricité hydroélectrique. Bitmain propose de soutenir la rentabilité du secteur de l’extraction minière, afin d’en favoriser la croissance.

En effet, cette société qui est basée à Pékin est le principal équipementier de minage au monde. Grâce à sa nouvelle plateforme WDMM, elle veut fidéliser les mineurs à l’utilisation de ses produits, grâce à des services de conseils, de support et de mise en relation unique. En particulier, le service facilitera la communication entre les mineurs, en quêtes de sites miniers économiques, et les fermes de minage qui proposent des ressources énergétiques et des batteries de serveurs dédiés au traitement de l’information.

La plateforme permettra aux fermes d’exploitation d’interagir et d’assurer l’hébergement aux mineurs du monde entier. Pour inciter à l’adoption de ses matériels de minage, Bitmain propose aux participants de ce nouveau programme un support inédit. En effet, l’entreprise chinoise prévoit d’assister les propriétaires d’exploitations minières dans la conception et la mise en place de ces dernières. Elle propose également de les aider dans la sélection et les achats de matériels, afin d’obtenir des rendements de minage optimisés.

tout savoir sur la crypto

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here