Les crypto-monnaies ont gagné leurs lettres de noblesse en assurant la discrétion, et l’anonymat de leurs utilisateurs. Ce n’était donc qu’une question de temps avant que ces devises d’un nouveau genre ne s’invitent dans l’industrie du sexe. Leur popularité auprès des travailleuses de charme et leurs clients est en hausse… et ce ne serait qu’un début. Aujourd’hui, les crypto-monnaies seraient un moyen de paiement répandu dans le milieu, et devraient y trouver de nouvelles perspectives d’évolution.

tout savoir sur la crypto

La nouvelle vient de PACE, un organisme qui œuvre dans le but d’aider les travailleuses du sexe. Au cours d’un atelier, cet organisme aurait évoqué les avantages des crypto-monnaies pour les travailleurs du sexe. À Vancouver où ces « entrepreneures » sont réactives aux nouvelles technologies, la possibilité de recevoir des paiements numériques est abordée avec sérieux. Si l’entité a donc pris à cœur d’informer les utilisatrices, la pratique n’est pas récente. En effet, le paiement en ligne serait déjà courant, et ne concernerait pas que l’achat de produits. Le règlement de services est « facilité » par cette approche, qui plaît par sa confidentialité. Pour les professionnelles du sexe, les perspectives offertes par les crypto-monnaies sont une aubaine.

Dominatrices, camgirls et autres effeuilleuses sont ainsi disposées à proposer l’option de règlement à leurs clients. Le principe ne séduit pas seulement par son aspect instantané. Il plaît aussi par sa discrétion, pratique pour les travailleurs souhaitant garder leur anonymat. Comme partout ailleurs, une majorité des travailleuses du sexe ne désirent pas faire connaître leur activité. Exerçant sans éveiller les doutes de leurs proches, ces professionnelles de la nuit son attirées par la simplicité d’utilisation des monnaies virtuelles. La décentralisation du système est le point fort retenu par la majorité. Les pièces d’identité étant facultatives pour certaines devises, l’industrie du sexe ne voit que des intérêts à l’utilisation des crypto-monnaies.

PACE, qui se considère comme une association engagée, a largement contribué à démocratiser les monnaies digitales auprès de ses cibles. Alors que les cryptodevises gardent encore l’image d’argents réservés à des initiés et autres cracks de l’informatique, l’initiative a permis de les montrer sous un nouveau jour. L’approche contribue ainsi à vulgariser le système auprès du grand public. Si les cours théoriques ont rassemblé de nombreuses intéressées, toutes appréhendent la mise en place d’un modèle qu’elles pourraient utiliser tous les jours. L’initiation aux nouvelles technologies n’est ainsi pas évidente pour tout le monde, et peut constituer un frein pour certaines travailleuses. Le rôle de PACE a été de montrer que le Bitcoin, et ses alternatives n’étaient aucunement complexes.

Hormi cette action, les crypto-monnaies semblent déjà avoir trouvé leur place dans l’industrie du sexe. La possibilité de payer des escort girls, ou des jouets sexuels ne se limite plus à quelques plateformes. Les start-ups, tout comme ceux qui ont une longue expérience dans le milieu sont de plus en plus nombreux à se tourner vers ces solutions de paiement, boostant les achats réalisés dans un cadre légal.

tout savoir sur la crypto

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here