La question de sécurisation des monnaies virtuelles est restée pendant des années un des problèmes majeurs qui font que beaucoup de personnes (investisseurs ou non), restent sur la réserve. Cependant, avec cette nouveauté lancée par Coinplus, ce problème ne devrait plus avoir lieu d’être.

tout savoir sur la crypto

C’est la solution que nous attentions tous ! Coinplus vient, la société luxembourgeoise créée en 2014 vient de trouver la solution physique pour mettre en sécurité les codes d’accès à un compte en monnaie numérique. Mais si l’on parle beaucoup de « virtuel » ou encore « numérique », cette nouveauté n’a rien de digital. Il s’agit plutôt d’un moyen de sécurisation qui utilise des supports physiques. La version solo pro est déjà disponible sur le site de Coinplus pour seulement 40€.

Comment ça fonctionne ?

Le principal problème des solutions de sécurisation de crypto-monnaies actuelles est que même si l’utilisateur en question stocke sa clé privée dans un portefeuille sur internet, ou sur un fichier dans son ordinateur ou sur son smartphone, le problème qui persiste est que ces outils sont facilement hackables par les pirates informatiques. Les hackers ne cessent de trouver des moyens pour déjouer des systèmes de sécurités ou encore envoyer des pièges (phishing, virus, etc.), continuellement afin d’arriver à leur but. Cela fait que ce système reste fragile. Cela a amené Coinplus à développer cette nouvelle solution qui va préserver efficacement les clés privées sur des supports réels.

Baptisée Solo pro, la solution proposée par la société de Yves-Laurent Kayan est en forme de carte plastique dans le même format que nos cartes bancaires habituelles. Il s’agit d’une petite barre en acier ou en métaux précieux appelée également solo cards ou solo Bars. Cette carte permet à chaque utilisateur de créer une adresse publique servant à conserver des crypto-actifs sans devoir y divulguer sa clé privée. En gros, la clé qui est indispensable pour effectuer des transactions de Bitcoin ou d’Ethereum va donc rester méconnue par le système SOLO, ni aucune autre entité, et seul son propriétaire le connaîtra.

système bien pensé !

Pour commencer, il est utile de rappeler que Solo n’est ni connecté, ni électronique. Cela fait de lui la solution idéale, car il est totalement à l’abri des divers pirates informatiques. Pour arriver à cette finalité, deux sociétés œuvrent conjointement afin de graver et cacher indépendamment deux clés privées intermédiaires dans ce support unique. « Nous avons rendu matériel ce que tout le monde pense être exclusivement digital », explique Yves-Laurent Kayan, fondateur et CEO de Coinplus. De ce fait, l’échange de données publiques liées à ces clés privées intermédiaires permet à chacune des deux sociétés susmentionnées de générer une adresse publique sans avoir besoin de connaître la clé privée de l’autre.

Annoncée donc il y a une année, Solo a finalement été lancée en cette fin 2018, dans le but de passer à la vitesse supérieure et permettre enfin la gestion plus fine des clés privées liées aux crypto-actifs. Toutefois, il est fort probable que cette Solo Cards se perde, mais heureusement que Coinplus a pensé à tout. En effet, si jamais elle se perd, le dispositif est composé de trois supports en tout. Les 3 ont tous la même adresse publique. De ce fait, si son propriétaire perd ou se fait voler une de ses cartes, son argent reste en sécurité, car deux des trois supports sont nécessaires pour accéder ou confirmer une transaction en devise virtuelle.

Vole, fraude, et tout autre type d’escroquerie est donc écartée grâce à ce système tout à fait novateur. Il reste donc à savoir si la solution séduit les utilisateurs à se lancer ou pas.

tout savoir sur la crypto

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here