Bitmain, le géant chinois de la fabrication de matériels de minage Asics fait actuellement l’objet d’une poursuite collective. Plusieurs de ses clients américains, qui avaient commandé leurs matériels auprès du constructeur, portent plainte contre celui-ci, entre autre, pour concurrence déloyale et usage d’électricité d’autrui pour ses propres intérêts.
Cet évènement tombe certainement à une très mauvaise période pour Bitmain. Ce dernier a subi notamment le vol du solde de l’un de ses comptes sur Binance et est également partie prenante du procès concernant le hardfork du Bitcoin Cash.

tout savoir sur la crypto

Par ailleurs, les matériels Asics développés par l’entreprise font également partie des marchandises d’importation chinoise dont la taxe a été alourdie par le gouvernement américain. Or, plus de 55% des bénéfices de productions de la société sont générés par l’exportation vers les USA.

Bitmain fait face à une poursuite collective

Une plainte contre Bitmain a été déposée le 19 novembre 2018 par l’américain Gor Gevorkyan. Ce dernier est installé à Los Angeles et est un client de la société, puisqu’il a fait l’acquisition de plusieurs équipements informatiques de la marque en janvier 2018, dont le mineur bitcoin AntMiner S9.

Le plaignant principal a vite été rejoint par de nombreux autres demandeurs, soit plus d’une centaine d’autres. Le procès a été intenté à l’encontre des filiales américaines Bitmain Inc de Palo Alto et chinoises Bitmain Technologies Ltd de Beijing de la marque. Au vue des informations contenues dans le dossier d’inculpation, il s’avère que le constructeur aurait vendu plus de 100.000 matériels dont le fonctionnement est similaire à celui sur lequel est basé le procès.

L’objet de la plainte collective contre Bitmain

Dans le dossier de la plainte, Gor Gevorkyan a fourni des documents expliquant que Bitmain a développé des machines avec un objectif de concurrence déloyale à l’encontre de ses clients. Cela concerne les paramètres d’usine du programme qui est implémenté dans les mineurs Asics de la marque.

En effet, pour pouvoir commencer à miner avec l’équipement qui lui a été livré, chaque client de Bitmain doit d’abord mettre en œuvre une procédure d’initialisation. Ce processus a pour objectif de relier le programme de minage du matériel avec le compte personnel du client. Il est donc essentiel de le brancher au réseau électrique et de le connecter à internet, pour que le processus d’initialisation puisse commencer et finaliser comme il le faut.

Or, la configuration initiale de ces mineurs programme ces derniers pour se connecter aux comptes de l’entreprise de Bitmain, et ce, dès que chaque machine est alimentée et branchée à internet. Les machines vont donc pouvoir miner des cryptomonnaies pour l’entreprise chinoise, jusqu’à ce que les paramètres d’usine soient remplacés par ceux du client.

De gros profits en cryptomonnaies pour Bitmain au dépend de ses clients

Pour supprimer la pré-configuration d’origine des matériels d’exploitation de cryptomonnaie Asics fournis par Bitmain, il est nécessaire de la remplacer par ceux de l’utilisateur. Gor Gevorkyan explique que cela implique des procédures longues et complexes. Selon le manuel d’utilisation qui est fourni avec eux, les équipements à configurer ne doivent en aucun cas être déconnectés du réseau ou débranchés de leur alimentation électrique, sous peine de reprendre le processus depuis le début.

Durant ce laps de temps, qui peut durer plusieurs jours, les équipements fonctionnent par contre à pleine puissance. Cette forte consommation électrique ne devrait cependant être constatée que lorsque les machines commencent à miner. La hausse de la quantité de courant consommée est facile à vérifier au niveau des compteurs électriques. Ainsi, les mineurs Antminer S9 de Bitmain sont bel et bien en train de miner, sans que les paramètres de l’utilisateur n’aient été installés.

Or, ces processus n’ont pas fait l’objet de mise en garde de la part du constructeur et ne sont mentionnés nulle part dans le manuel d’utilisation. Tout au long de leur initialisation, les équipements réalisent ainsi une exploitation minière de cryptomonnaies et alimentent les portefeuilles numériques de Bitmain.

Dans l’attente du résultat du procès collectif contre Bitmain

Actuellement, il est impossible d’estimer ni le nombre de coins, ni le montant des profits que le géant chinois Bitmain a réussi à générer avec cette pratique trompeuse.

Un résultat de procès qui peut changer la confiance envers les cryptomonnaies

Les membres de la plainte collective se sont regroupés autour de Gor Gevorkyan réclament 5 millions $ à l’entreprise de cryptomonnaies, en compensation de la fraude dont ils ont été victimes. Cela inclut également les coûts de l’électricité que les machines ont consommées tout au long de leurs procédures d’initialisation, ainsi que des intérêts. La poursuite judiciaire a également pour objectif de faire cesser ce genre de malversation à l’entreprise.

Néanmoins, jusqu’à présent, le procès est toujours en cours et les représentants de Bitmain nient avoir mis en place ce genre de pratique. Ils déclarent également que les configurations des équipements fournis par la marque sont totalement transparentes. Par ailleurs, ils expliquent aussi que le minage de cryptomonnaies n’est qu’une infime partie des activités de la société, laquelle est surtout spécialisée dans le développement et la conception d’équipements d’exploitation de monnaies numériques.

Il est par contre à noter que ce type d’évènement ne fait pas du tout une bonne publicité pour les acteurs des cryptomonnaies et les monnaies virtuelles en général. En effet, les autorités américaines et du monde entier sont toujours sceptiques face à ces devises numériques à cause de leur volatilité. Elles craignent également que l’essor des cryptos ne favorise la naissance de niche pour le blanchiment d’argent et le trafic de drogue. En effet, les trafiquants seraient intéressés par les capacités des monnaies numériques à préserver la confidentialité de leurs transactions et l’anonymat de leurs identités.

tout savoir sur la crypto

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here