Il y a peu, les mineurs apprenaient que les propositions des frères Winklevoss sur les ETF Bitcoins avaient encore essuyé un refus. Le co-fondateur de l’Ethereum aura profité de la polémique naissante pour s’exprimer autour de ces processus d’indexation. Contrairement à ce que les internautes pourraient penser, l’entrepreneur ne considère pas le refus de l’ETF Bitcoins comme un événement majeur.

Les ETF, des fonds superflus ?

tout savoir sur la crypto

C’est, en tout cas, ce que Vitalik Buterin semble penser. Face à un énième refus d’un projet ETF impliquant le Bitcoin, l’homme d’affaires a décidé de prendre la parole. Selon lui, l’engouement autour de ces fonds négociés ne serait pas raisonnable. Buterin laisse comprendre que les bitcoiners seraient beaucoup trop affectés par les dispositions prises par la SEC, au point de penser qu’un refus des ETF équivaut à un désaveu. L’organisme de régulation, qui a récemment affirmé ne pas pouvoir accéder aux demandes concernant le Bitcoin, ne s’est pas encore prononcé sur le sort de l’ethereum. Pour l’homme d’affaires, le fait de se focaliser sur ces seuls éléments ne serait pas bénéfique, bien au contraire. Face à la soudaine popularité de ces dérivés, il est certain que les internautes ont tendance à s’emballer plus que le nécessaire.

Alors que les sociétés spécialisées dans le comportement des crypto-actifs sont de plus en plus nombreuses à tenter de se faire une place au soleil, Vitalik Buterin prône une attitude bien plus proche du développement réel des actifs numériques. Pour celui qui se trouve derrière la création de l’Ethereum, il est actuellement plus urgent de provoquer une envolée des valeurs des devises online. La personnalité bien connue des mineurs semble avoir un projet bien précis : celui de lancer la vente de cartes de crypto-monnaies, à destination du grand public. Ces cartes physiques, qu’il voudrait mettre à disposition dans les magasins traditionnels, permettraient au plus grand nombre d’acheter des unités, sans rencontrer les difficultés qui limitent, aujourd’hui encore, les possibilités des crypto-adhérents. Le principe des cartes crypto devrait ainsi retenir des valeurs équivalentes à un minimum de 5$, et à un maximum de 100.

Vers une priorisation de la vulgarisation

La vulgarisation des crypto-monnaies est donc une des priorités pour le développeur russe. Pour Buterin, rendre les altcoins accessibles au grand public permettrait de développer plus rapidement leur expansion. Ceci n’est pas sans compter sur la valeur spéculative que des actifs accessibles pourraient offrir, comparé à des altcoins encore très limités dans leurs mouvements. Selon lui, il est donc plus urgent de se concentrer sur cette étape essentielle, qu’il semble juger trop lente à se produire. L’adoption massive des modèles est, évidemment, au cœur de ce projet.

Tout le monde ne partage cependant pas son avis : pour beaucoup, la validation par les ETF, et accessoirement par la SEC, apporte une légitimité supplémentaire aux crypto-monnaies. Proposer un univers dans lequel les investisseurs se sentent à l’aise et en confiance est un argument de taille que les experts financiers mettent en avant pour justifier la nécessité de ces dérivés.

tout savoir sur la crypto

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here