Comment fonctionne la blockchain ?

Une blockchain, ou chaîne de blocs en français, est un outil qui permet de stocker de façon transparente et sécurisée des informations.

Une blockchain est une sorte de base de données qui regroupe tout l’historique de toutes les transactions d’une crypto-monnaie depuis sa création. Elle permet de bannir les intermédiaires et de créer un échange de devises sécurisé entre deux partis. La chaîne de bloc est consultable par tous les utilisateurs, ce qui garantit la légitimité de la chaîne, et donc de la monnaie virtuelle concernée.

block-chain

Ils existent des chaînes publiques et des chaînes privées. La première est accessible par tous, elle est comparable à un grand cahier de compte public, à la fois anonyme, et infalsifiable. Sa consultation est libre et gratuite. La blockchain privée est quant à elle plus secrète, puisque seules les personnes habilitées peuvent la consulter.

Comment fonctionne une blockchain ?

La chaîne de bloc fonctionne lorsqu’une unité de monnaie virtuelle (ou tokens) est programmée. À noter que chaque devise virtuelle dispose d’une blockchain qui lui est propre.

À l’intérieur de la chaîne, chacune des transactions est rassemblée en blocs. Ensuite, un algorithme valide chaque bloc via un système de nœuds attaché au réseau à l’aide de procédés cryptographiques.

Après validation du bloc, ce dernier devient un maillon de la chaîne, et devient dès lors consultable par tous les utilisateurs.

Quelle est la valeur ajoutée d’une blockchain ?

Du fait de sa transparente et de son côté sécuritaire, il est tout à fait possible d’imaginer qu’une blockchain puisse servir à d’autres usages que celui de la crypto-monnaie. Elle pourrait ainsi convenir à tous types de transferts d’actifs comme les votes, les actions ou d’obligations… Ou encore, être utilisée à titre de registre pour consolider la traçabilité d’actifs ou de produits divers.

blockchain

La blockchain est également utilisable dans le secteur descontrats intelligents. Ces derniers sont des programmes indépendants qui exécutent automatiquement les clauses d’un contrat (termes et conditions), le tout sans nécessiter une quelconque action humaine.

La chaîne de bloc est donc applicable à divers domaines comme : le secteur bancaire, les industries en tout genre, les assurances, ou encore le domaine de la santé.

L’intervention d’un quelconque tiers de confiance n’est plus nécessaire, il est remplacé par un système sûr, qui fonctionne de manière automatique.

Informations à retenir concernant la blockchain :

  • La blockchain est un dispositif de stockage et de transmission de données à la fois sécuritaire, transparent et sûr.
  • La chaîne de bloc conserve, comme un historique le ferait, l’ensemble des transactions qui ont eu lieu depuis la création de la crypto devise qui lui est affilié.
  • Il existe des blockchain publiques et des blockchain privées.
  • Les transactions de crypto-monnaie apparaissent dans la chaîne sous forme de blocs. Ceux-ci sont ensuite confirmés par des nœuds de réseau. La dernière étape du processus voit les blocs apparaître dans la blockchain avant de devenir automatiquement consultables par l’ensemble des utilisateurs.
  • Sa fiabilité et sa transparence en font un procédé particulièrement intéressant pour d’autres secteurs d’activité que celui de la finance.

Voir également : Comprendre les crypto monnaies