Le Ripple

Le Ripple fait partie des principales crypto-monnaies, est c’est l’une des devises virtuelles à connaître. Dans le top 3 des monnaies cryptographiques, elle est aujourd’hui au troisième rang des avoirs les plus en vogue. Sa valeur, qui est d’ailleurs assez stable, équivaut à 1,15 dollars le token. Mais attention, le Ripple peut réserver bien des surprises.

Sur la base de son évolution actuelle, l’achat d’un à deux tokens de Ripple est largement encouragé par les experts en investissement, qui estiment qu’ils seront particulièrement profitables aux personnes désireuses d’élaborer un portefeuille de crypto monnaie sérieux.

De la création à l’achat du Ripple, nous vous délivrons ici toutes les choses à savoir sur cette monnaie cryptographique en vogue, suivez le guide !

ripple

L’histoire du Ripple

Le Ripple est une crypto monnaie inventée pas Ryan Fugger en 2004 dans la ville de Vancouver, au Canada.

Au départ nommé Rippleplay, cette devise virtuelle a été lancée dans le but de mettre à la disposition des consommateurs un système d’échange de devises décentralisé et libre, avec la non nécessité de devoir passer par une institution financière pour effectuer des transactions.

A partir de 2011, plusieurs collaborateurs rejoignent le fondateur du Ripple et forment un groupe composé principalement de : Chris Larsen, Jed Mc Caleb, Arthur Britto et David Schwartz. Ensemble, ils commencent à travailler au développement d’une crypto devise fondée sur le principe que chaque transaction serait contrôlée par un network de membres avertis. Ils avaient pour ambition de réduire les frais d’exploitation de cette nouvelle monnaie virtuelle en réduisant une consommation électrique trop importante, comme c’est le cas de la monnaie Bitcoin.

C’est à cette époque qu’est fondé l’OpenCoin Inc à l’origine du protocole RTXP ou Ripple Transaction Protocol. Ce dernier permettait, comme le souhaitait Ryan Fugger, d’effectuer des transferts d’argent de façon rapide, et quasi gratuite. Des monnaies telles que l’Euro, le Dollar et le Yuan sont des devises capables d’être traitées par le RTXP.

Avec ce système, les transactions sont intégralement contrôlées par un unique registre, généré par un ensemble de serveurs. Ces derniers analysent les données en temps réel et bannissent faux-monnayeurs et erreurs. Les serveurs sont multiples et peuvent être des organismes financiers divers, ou de simples utilisateurs.

L’unité numérique du Ripple (un XPR) a été assimilée à l’OpenCoin en 2013. La même année, elle a été associée au protocole Bitcoin via le pont Bitcoin, ce qui a donné la possibilité aux aficionados du Ripple d’effectuer des transferts avec diverses valeurs aux profits d’adresses Bitcoin.

Par la suite, afin d’encourager le développement cette monnaie virtuelle, OpenCoin est devenu Ripple Labs, ce qui a permis aux développeurs de rendre utilisables au public le logiciel et le serveur Ripple.

Le Ripple à la conquête du monde

Le système de contrôle de transactions créé par Ripple est largement assimilable aux systèmes de transactions bancaires. Tout l’intérêt de Ripple réside dans sa capacité à fluidifier les mouvements de valeur tout en les rendant moins coûteux, tant pour l’émetteur que pour le destinataire. Et c’est précisément cette raison qui a permis a Ripple d’obtenir une notoriété planétaire.

Toujours dans l’optique de satisfaire les utilisateurs, et pour étendre sa popularité, Ripple a mis sur le marché une appli IOS qui donne la possibilité aux clients d’Iphone de réaliser des transferts monétaires plus simple entre eux. C’est à la même période que l’entreprise a conçu une solution de contrat ingénieux.

Très actif sur la scène monétaire internationale, Ripple s’est allié avec de nombreuses institutions financières, ainsi qu’avec des entreprises, pour permettre aux usagers de s’affranchir des devises et de la barrière des frontières.

Quelques structures ayant choisi les services de Ripple :

  • Fidor Bank représente la toute première banque à avoir placé sa confiance dans les solutions de Ripple.
  • Cross-River Bank puis CBW Bank se sont elles aussi alliées à Ripple pour collaborer avec Earthport, lui-même associé à Bank of America et HSBC. De grandes alliances donc, qui ont permis à Ripple de se faire une place au soleil dans la catégorie des crypto devises.

L’année 2016 est une bonne année pour Ripple qui obtient une BitLicense après avoir su acquérir de nombreuses alliances à travers le globe, et séduit une clientèle pro-gouvernementale. Dans la foulée ce sont 42 banques du Japon qui choisissent les solutions Ripple pour optimiser leurs services financiers. En effet, les innovations signées Ripple permettent à diverses structures bancaires de transférer des fonds entres elles. Peu de temps après, d’autres géantes de l’industrie bancaire comme CIBC ou RBC ont également décidé de monter à bord du navire Ripple.

Ce qu’il faut retenir de Ripple

  • Ripple est un protocole virtuel neutre, qui dispose d’une infrastructure qui permet d’optimiser les transferts de fonds d’une entité à une autre (personnes ou organismes financiers) de façon simple et peu coûteuse.
  • Son utilisation passe par un algorithme pathfinder qui exploite un système consensuel d’approbation de transactions.
  • Ripple est unique dans sa capacité a accepter un large panel de monnaies comme l’Euro, le Dollar, le Yen, ou encore les Bitcoins, et les points de fidélité. De ce fait, le protocole a la capacité d’être employé par tous types d’utilisateurs à travers le monde, et de faire passer des transferts à la vitesse de l’éclair.
  • Ripple fonctionne avec des passerelles qui sont des structures indépendantes. Celles-ci conservent les avoirs de leur clientèle dans diverses devises, réelles ou virtuelles, contre des offres d’assurances certifiées de manière cryptographique. Ces mêmes offres sont librement échangeables sur le network Ripple. La clientèle peut à tout moment récupérer son capital Ripple sur les passerelles.

achat-ripple

Le fonctionnement de Ripple en quelques mots

Le réseau de Ripple permet d’effectuer des transactions entre utilisateurs avec la devise qui leur convient (XPR ou autre). Même les clients ne passant pas par l’un des organismes financiers présents sur Ripple peuvent réaliser leurs échanges.

Dans le cas ou les deux partis concernés par la transaction se font mutuellement confiance, ils peuvent effectuer un transfert direct. L’interface Ripple leur permet d’obtenir à la fois un gain de temps, mais aussi d’argent. Dans le cas contraire, il est toujours possible de passer par une passerelle de confiance intermédiaire qui utilise Ripple.

En outre, le registre interne de Ripple permet d’enregistrer et de sécuriser les informations relatives aux différents transferts effectués par le biais de la structure.

Comment vous procurer du Ripple et pour quelle raison ?

Il existe de nombreuses bonnes raisons d’acheter du Ripple à l’heure actuelle, que ce soit pour réaliser un investissement ou faire du trading. Nous allons en énumérer quelques unes :

  • Le Ripple dispose d’une très bonne cote sur le marché, et est accessible avec un budget raisonnable. Pour l’instant assez stable, le token de Ripple est susceptible d’exploser au cours des prochaines années, en faisant ainsi une crypto devise très intéressante à tout point de vue.
  • Le rapport entre le cours du Ripple et l’intérêt grandissant que celui-ci suscite, en fait une crypto monnaie ayant un avenir prometteur.
  • De part sa bonne intégration par les organismes financiers, le Ripple bénéficie d’un très bon potentiel d’accroissement et de durabilité. En plus, il se fond parfaitement dans la technologie Bitcoin.
  • Les transactions de Ripple sont rapides et complètement sécurisées grâce à une chaîne de bloc parfaitement maitrisée.
  • Les commissions de la structure Ripple sont parmi les plus basses du marché.

Les meilleurs brokers pour l’achat de Ripple

Voici selon nous la liste des 10 plateformes les plus sûres pour acheter et trader des tokens de Ripple : Upbit, Korbit, Coinone, Poloniex, Kraken, Bithumb, Bitbank, Bitfinex, Bitstamp et Binance.

La méthode est plutôt basique : il faut s’inscrire sur le site de votre choix, Bitfinex et Bithumb étant les deux plateformes les plus prisées des utilisateurs avertis. Ensuite, selon la devise avec laquelle vous payez, Euro ou Dollar en l’occurrence, vous ouvrirez la page qui correspond afin d’entrer votre adresse (correspondant à la clé publique de votre portefeuille), ainsi que le montant souhaité. Vous procèderez enfin au paiement final au moyen d’un mode de règlement accepté par le site.

Les détenteurs de Bitcoin dispose d’une méthode alternative, et peuvent obtenir des Ripple plus rapidement en faisant une transaction directe avec un portefeuille de crypto devises.

Le minage du Ripple.

Le minage du Ripple est différent du minage de Bitcoin. En effet, il ne peut pas être effectué par le grand public. Des tokens de Ripple sont injectés dans le système en fonction de la demande. Ce sont les développeurs qui travaillent au sein même de Ripple qui effectuent ainsi le minage. Cette technique, parfois mal acceptée par les utilisateurs d’autres monnaies cryptographiques comme le Bitcoin, fait pourtant la force de Ripple, qui est alors vue comme une monnaie virtuelle semi-centralisée.

Il ne faut pas oublier que le XPR a été créé dans le but d’être un avoir rare. C’est pour cette raison que le Ripple qui circule dans le monde ne doit pas dépasser les 100 milliards d’unités. Aujourd’hui, à chaque fois qu’une transaction est effectuée, un système détruit de façon automatique une faible quantité de Ripple.

Comment faire pour investir dans le Ripple ?

Le Ripple est la devise virtuelle qui a bénéficié de la plus haute performance pendant l’année 2017, et les experts estiment que cela n’est pas en passe de baisser. Un investissement de 1000 euros dans le token de Ripple est actuellement une action qui est susceptible de faire gagner des millions d’euros en moins d’une année à la personne concernée.

Pour débuter avec le Ripple, l’une des solutions est de débuter par le trading en utilisant des interfaces comme Kraken ou Etoro, qui, après inscription, dispensent l’utilisateur d’un portefeuille de trading. A partir de là, ce sera au nouveau trader de commencer à investir et à spéculer au moment le plus opportun pour commencer à générer du profit. Pour les traders peu expérimentés, il est toujours possible de se former pour connaître les stratégies de trading qui fonctionnent.

Une autre méthode permet aux utilisateurs de s’enregistrer sur une plateforme de trading passif de Bitcoin, qui permet ensuite de convertir ses gains.

Etant donné la popularité actuelle du Ripple, et considérant le fait que cette crypto monnaie n’est pas prête de disparaître, il est aussi possible de l’épargner en conservant les XPR que vous possédez à l’abri dans votre portefeuille jusqu’au jour où la valeur d’un token de Ripple explosera. A ce moment seulement, il sera temps de les convertir en euros ou en dollars.

Enfin, pour investir différemment, les utilisateurs peuvent effectuer du minage pour d’autre crypto devises, afin de convertir leurs gains en Ripple.

Les professionnels en crypto monnaies estiment que le Ripple, dû à sa popularité auprès des utilisateurs et des institutions financières, bénéficie d’une bonne stabilité et sa longévité est assurée pour au minimum 20 ans.

On estime même que le Ripple est fortement susceptible de connaître un accroissement incroyable de sa valeur au cours des prochaines années. Notre conseil : en profiter pour investir tant que le prix d’un token est encore accessible pour le grand public.

Comment stocker des Ripple ?

Tout cela est bien intéressant, mais alors comment mettre vos gains à l’abri une fois que vous les aurez gagnés ? Une chose est sûre, il ne faut jamais laisser des actifs gagnés traîner sur les plateformes de trading auxquelles on a souscrit, pour la simple et bonne raison que personne n’est à l’abri d’un hackage.

Le portefeuille est donc la meilleure option pour stocker vos avoirs, il en existe de plusieurs sortes :

  • Les portefeuilles multimédia à installer sur le bureau de votre PC, comme Ripex par exemple ;
  • Les portefeuilles mobiles tels que Toast Wallet ;
  • Les portefeuilles papier vendus sur le site ripplepaperwallet.com ;
  • Enfin les portefeuilles hardware tel que Ledger Nano S.

Les avantages et les inconvénients diffèrent selon le choix que vous ferez : par exemple, les modèles bureaux et mobiles sont plus faciles à utiliser, mais il existe tout de même une faille sécuritaire qui pourrait les amener à être hackés en cas d’inattention de votre part. L’astuce est de toujours effectuer les mises à jour de vos portefeuilles, ainsi que de vos ordinateurs et smartphones.

Concernant les modèles papier et hardware, le critère sécurité est poussé à son maximum, mais l’inconvénient est qu’ils peuvent être égarés si vous n’y faites pas suffisamment attention.

Notre choix aurait tendance à se porter vers le portefeuille hardware, bien que certains utilisateurs jugent que payer 50 à 100 euros pour ce qui est finalement une clé USB pourrait être quelque peu absurde. Malgré cela, nous estimons qu’il s’agit de la meilleure option pour stocker vos gains de Ripple.

 

Voir également : Ethereum – Litecoin